INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Sainte-Austreberte

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Sainte-Austreberte
Période d'activité :
XIIe siècle - ?
Commune :
Pavilly
Département :
Seine Maritime

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Pavilly
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel:
Ancien: Rouen (XIIe siècle - ?)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: Sainte-Austreberte
Compléments :

La plus ancienne mention de la paroisse se trouve dans une bulle d'Alexandre III de 1163.


Site

Type de site :
Rive de cours d'eau
Vallée
Altitude :
90 m

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Village
Type de proximités :
Abbaye
Compléments :

Le sanctuaire se trouvait à proximité des abbayes de Jumièges et de Saint-Wandrille, près du cours d'eau l'Austreberthe.


LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Sainte-Austreberte (XIIe siècle - ?)
Type de lieu de culte :
Prieuré
Nom du lieu de culte :
Sainte-Austreberte
Saints patrons :
  • Austreberte (1091 - ?)
Compléments :

Le prieuré de Pavilly dépend de l'abbaye de la Trinité-du-Mont depuis 1091.


L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Sainte Austreberte
Nature de l'objet :
Tombeau vide
Matériau de l'objet :
Pierre
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
À l'intérieur du prieuré.
Datation de l'objet :
Compléments :

Les reliques de sainte Austreberte ont été transférées à la Trinité-du-Mont de Rouen en 1091 (cf. Contexte Histoire). Le tombeau vide, en marbre, continue d'attirer les pèlerins.


LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Action de grâce
  • Voeu
Recours :
  • Thérapie
  • Libération des prisonniers
  • Folie
  • Biens de la terre
Jour(s) de fête :
  • 10 février
Type de fréquentation :
Continu
Compléments sur les fréquentations :
Fréquentation continue avec recrudescence de pèlerins le jour de la fête d'Austreberte le 10 février. Les pèlerins appartiennent, pour l'immense majorité d'entre eux, au monde des laboratores (paysans et artisans).
Pratiques individuelles :
  • Prières
  • Incubation
  • Approcher du tombeau
Pratiques en présence du clergé :
  • Prières
Ex voto :
  • Autre (XIIe siècle)
    Un veau, le poids en froment d'un jeune homme guéri.
Confrérie(s) :
    Indulgence(s) :
      Compléments sur le culte :

      L'ÉDIFICE

      Description :
      Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
      • Fontaines (?)
        Fontaine située dans le jardin qui entoure le prieuré. De nombreux malades y seraient guéris suite à des voeux.
      Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

        HISTOIRE DU SANCTUAIRE

        Origines :
        Date de première mention : 660
        Initiative de la fondation :
          Environnement institutionnel, politique et religieux :

          Philibert fonde l'abbaye de Jumièges sur un domaine du fisc royal, puis deux filiales féminines dont Pavilly, confiée à Austreberte.

          Phases d'évolution :

          Monastère abandonné au IXe siècle, dans le contexte des invasions scandinaves. Monastère relevé à l'initiative du seigneur Thomas de Pavilly (1091) et confié à la Trinité du Mont de Rouen (monastère bénédictin).

          Evénements marquants :
          • Départ des religieux (IXe siècle)
            Abandon du monastère pré-normand et fuite des religieuses.
          • Restauration (XIe siècle)

            Thomas de Pavilly fait don à la Trinité du Mont de Rouen de l'église et du monastère de Pavilly en 1091, à charge pour la communauté rouennaise de relever le site et d'y entretenir quatre religieux chargés d'assurer le service divin. Les reliques de sainte Austreberte mises au jour sont transférées à Rouen à cette même date.

          • Restauration (XIe siècle)
            Restauration du monastère à la fin du XIe siècle. 
          • Translation (1091)

            Translation des reliques de sainte Austreberte à la Trinité duMont de Rouen.

          Rayonnement(s) :
          • Local (1091 -> ?)
            La plupart des pèlerins viennent des environs du prieuré.

          RÉFÉRENCES

          Source(s) :
          • Recueil de miracles (XIIe siècle)

            Recueil de miracula composé au début du XIIe siècle par un religieux de l'abbaye de la Trinité du Mont.

          • Acta sanctorum
            Miracula sanctae Austreberthae, AASS, février II, 1864, p. 427-429.
          Bibliographie :
          • LE MAHO, J., «Les lieux de pèlerinage rouennais au temps des ducs », in Vincent C. (dir.), Identités pèlerines, actes du colloque de Rouen (15-16 mai 2002), Rouen, Publications de l'Université de Rouen, 2004, p. 46-65.
          • GONTHIER D., LE BAS, C., «Analyse socio-économique de quelques recueils de miracles dans la Normandie du XIe au XIIIe siècle », in Annales de Normandie, 24e année, n° 1, mars 1974, p. 3-36.
          Etude(s) universitaire(s) :
          • TRAN-DUC, Lucile, Le culte des saints en Normandie (IXe-XIIe siècle). Enjeux de pouvoir dans les établissements bénédictins du diocèse de Rouen, Thèse de 3e cycle, ss. dir de Véronique Gazeau et Claude Lorren, Caen Basse-Normandie, 2015, 2 volumes.

          PHOTOGRAPHIES LIÉES

          Objet de dévotion :
          Edifice :
          Autre :

          À PROPOS DE L'ENQUÊTE

          Enquêteur :
          • TRAN-DUC Lucile
          Rédacteur :
          • TRAN-DUC Lucile
          Date de l'enquête :
          2015
          Date de rédaction de la fiche :
          2016
          Etat de l'enquête :
          En cours
          Pour citer cette ficheTRAN-DUC Lucile, « Sainte-Austreberte », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
          url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/642/sainte-austreberte, version du 26/05/2016, consulté le 20/11/2018