INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Clair-de-Dingy-Saint-Clair (n°2)

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Clair-de-Dingy-Saint-Clair
Période d'activité :
XIXe siècle - ?
Commune :
Dingy-Saint-Clair
Département :
Haute Savoie
Église Saint-Étienne de Dingy-Saint-Clair

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Dingy-Saint-Clair
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Annecy (1822 - 2017)
Ancien: Chambéry (1801 - 1822)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Pierre-Favre (? - 2017)
Ancienne: Saint-Étienne

Site

Type de site :
Vallée
Altitude :
600 m

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Village
Type de proximités :
Château
Compléments :

L'église paroissiale se situe au centre du village de Dingy-Saint-Clair.


LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Clair-de-Dingy-Saint-Clair (XIXe siècle - ?)
Compléments :
La commune de Dingy-Saint-Clair se situe à une dizaine de kilomètres au Nord-Est d'Annecy. Le pèlerinage a eu longtemps pour destination la chapelle de l'ancien prieuré de Saint-Clair, située le long de l'ancienne voie romaine en direction de Nâves-Parmelan (voir fiche Saint-Clair de Dingy-Saint-Clair, 1). Après la Révolution française, la relique de saint Clair est placée dans l'église paroissiale de Dingy, où le pèlerinage reprend vie et se poursuit au cours du XIXe siècle. Après la reconstruction de la chapelle sur l'emplacement de l'ancien prieuré en 1896, le pèlerinage se déroule à nouveau à destination de cette chapelle. On ignore combien de temps encore la relique a été conservée à l'église paroissiale et si le pèlerinage s'est maintenu à l'église paroissiale après cette date.
Type de lieu de culte :
Eglise paroissiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Étienne
Saints patrons :
  • Étienne (? - 2017)

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Saint Clair
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
?
Emplacement :
Au XIXe siècle, la phalange de saint Clair, sauvegardée des destructions révolutionnaires, est conservée dans l'église paroissiale.
Datation de l'objet :
?
Compléments :
Cette phalange de saint-Clair est réputée guérir les maladies des yeux.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Saint Clair est un abbé du monastère de Saint-Marcel de Vienne dans la seconde moitié du VIIe siècle, mort vers 660 ou 670. Il aurait accompli des miracles de son vivant. Son culte est répandu dans la Savoie du nord, il est réputé protéger les yeux et guérir les affections oculaires, sur un simple jeu de mots : « saint Clair fait voir clair ».
Miracles :
Des guérisons sont signalées.
Type(s) de motivation :
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Thérapie
Jour(s) de fête :
    Type de fréquentation :
    Continu
    Compléments sur les fréquentations :
    Lorsque la relique est placée dans l'église paroissiale, après la Révolution française, les pèlerins viennent y prier pour la guérison des maladies des yeux. Le chanoine Lafrasse précise que « dès lors on vit de nouveau les fidèles venir en grand nombre, (…) souvent leur piété était récompensée par des faveurs extraordinaires ». Au milieu du XIXe siècle, les pèlerins se lavent encore les yeux dans le bénitier de Saint-Clair. Le curé d'Entrevernes mentionne au milieu du siècle que des habitants de son village vont en pèlerinage à Dingy et y font dire des messes basses. Le chanoine Lafrasse mentionne cependant que l'affluence diminue au cours du siècle.
    Pratiques individuelles :
    • Prières
    • Se baigner
    Pratiques en présence du clergé :
    • Processions
    • Messe
    • Office liturgique
    Ex voto :
      Confrérie(s) :
        Indulgence(s) :
          Compléments sur le culte :
          Après la construction d'une chapelle sur les lieux de l'ancien prieuré, en 1896, l'usage est repris de se rendre à cette chapelle lors d'une procession annuelle. La relique de saint Clair présente dans l'église paroissiale est amenée à la Chapelle de l'ancien prieuré une fois par an, le jour de cette procession. De nos jours, le mardi de Pentecôte, une procession a lieu de l'église paroissiale Saint-Étienne jusqu'à cette Chapelle de Saint-Clair. L'église conserve les bannières de procession.

          L'ÉDIFICE

          Description :
          L'église de Dingy date du XIXe siècle, hormis le choeur qui remonte au XVe. La présence d'une église à cet emplacement est plus ancienne. On connait le nom de curés de cette paroisse dès 1271. En 1411, le procès-verbal de la visite de Mgr Jean de Bertrand, évêque de Genève, note qu'une partie de la toiture doit être refaite. L'église Saint-Étienne est réputée pour son choeur du XVe siècle et ses vitraux. Elle détient une relique de saint Étienne (un os de son bras), dont la présence dans l'église est attestée en 1481.
          Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
          • Autre (?)
            Le Bénitier de Saint-Clair est une cavité naturelle dans le rocher qui recueille l'eau d'une source, il a été taillé en forme régulière au début du XXe siècle. Cette eau est réputée pour la guérison des maladies des yeux.
          Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

            HISTOIRE DU SANCTUAIRE

            Origines :
            Date de première mention : 1817
            Initiative de la fondation :
              Environnement institutionnel, politique et religieux :
              Pendant la Révolution française, le prieuré et ses biens sont vendus comme biens nationaux. La relique est cachée pendant quelques temps puis placée dans l'église paroissiale Saint-Étienne, au coeur du village de Dingy-Saint-Clair. Le pèlerinage reprend à destination de cette église, au début du XIXe siècle (pour le pèlerinage à destination du prieuré, cf fiche Dingy-Saint-Clair n°1). Mgr de Solle, évêque de Chambéry, reconnait la relique lors de sa visite pastorale à Dingy en 1809. L'affluence de pèlerins est confirmée par des délibérations du Conseil municipal de Dingy, en 1817 et 1837, concernant la demande d'autorisation au Sénat de Savoie pour la création d'une auberge, afin notamment d'accueillir les pèlerins qui viennent prier devant les reliques de saint Clair.
              Phases d'évolution :
              Evénements marquants :
              • Translation (?)
                Après la Révolution française, la relique est placée dans l'église Saint-Étienne.
              • Reconnaissance de reliques (XIXe siècle)
                Mgr Isoard, nommé sur le siège épiscopal d'Annecy en 1879, reconnait et atteste de l'authenticité de la relique, qui est placée dans un nouveau reliquaire.
              • Reconnaissance de reliques (1809)
                Mgr de Solle, évêque de Chambéry, reconnait la relique lors de sa visite pastorale à Dingy en 1809.
              • Reconstruction (1896)
                La nouvelle chapelle de Saint-Clair est consacrée par l'évêque d'Annecy, Mgr Isoard, le 25 mai 1896 lors d'une grande cérémonie. À cette occasion, celui-ci encourage les fidèles de Dingy et des paroisses voisines à reprendre une procession annuelle en direction de cette chapelle. Dans les années suivantes, le jour de la procession annuelle, les reliques de saint Clair sont apportées de l'église paroissiale dans la chapelle de Saint-Clair pour être vénérées à cette occasion.
              Rayonnement(s) :
              • Local (XIXe siècle -> ?)
                Au milieu du XIXe siècle, sept paroisses des provinces du Genevois et de Haute-Savoie comptent des paroissiens qui se rendent en pèlerinage à Saint-Clair. De nos jours, une procession a toujours lieu une fois par an, le mardi de Pentecôte ; elle part de l'église Saint-Étienne, et rassemble une trentaine de personnes à la chapelle de Saint-Clair, sur l'emplacement de l'ancien prieuré.

              RÉFÉRENCES

              Source(s) :
              • Sources orales (2015)
                Entretien avec Michel Lagrange, ancien instituteur de Dingy-Saint-Clair (juin 2015).
              Bibliographie :
              • HERMETZ-DE POULPIQUET DE BRESCANVEL, Anne, Sanctuaires et lieux de pèlerinage dans le diocèse de Genève, XIVe-XVIIe siècles, Permanences et évolutions, Mémoire de 1e année de Master, sous la direction de Catherine Vincent, Université Paris X - Nanterre, Paris, 2007, p. 71-72.
              • LAFRASSE, Pierre-Marie, Monographie de Dingy-Saint-Clair (1ere édition 1919), Dingy-Saint-Clair, F. Lagrange, 1980, p. 68, 73, 80-81, 96-97.
              • DEVOS, Roger, Moeurs et coutumes de la Savoie du Nord au XIXe siècle : l'enquête de Mgr Rendu, Annecy-Grenoble, Académie salésienne (Annecy), Centre alpin et rhodanien d'ethnologie (Grenoble), 1978, p. 25-26, 67, 71, 183.
              • BLANC, Marius, La vie et le culte de saint Clair, abbé de Saint-Marcel de Vienne (en Dauphiné), Tulle, Imprimerie J. Mazeyrie, 1898, p. 90-95.
              Etude(s) universitaire(s) :

              PHOTOGRAPHIES LIÉES

              Objet de dévotion :
              Edifice :
              • Église Saint-Étienne de Dingy-Saint-Clair - CLAIRE PIBAROT - 2015
              • Représentation de saint Clair sur un vitrail de l'église Saint-Etienne - CLAIRE PIBAROT - 2015
              Autre :

              À PROPOS DE L'ENQUÊTE

              Enquêteur :
              • PIBAROT Claire
              Rédacteur :
              • PIBAROT Claire
              Date de l'enquête :
              2015
              Date de rédaction de la fiche :
              2015
              Etat de l'enquête :
              En cours
              Pour citer cette fichePIBAROT Claire, « Saint-Clair-de-Dingy-Saint-Clair (n°2) », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
              url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/615/saint-clair-de-dingy-saint-clair, version du 14/10/2015, consulté le 17/08/2017