INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Roch-de-Butteaux

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Roch-de-Butteaux
Période d'activité :
1634 - 1791
Commune :
Butteaux
Département :
Yonne
Eglise Saint-Roch de Butteaux

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Butteaux
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Sens-Auxerre (1821 - 1791)
Ancien: Sens (? - 1791)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Florentin (? - ?)
Ancienne: Butteaux (1680 - ?)

Site

Type de site :
Plaine
Altitude :
120 m
Compléments :
L'église est située sur la rive droite de l'Armançon.

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Bourg
Type de proximités :
Axe de circulation
Compléments :
Saint-Roch se trouve à proximité de l'Armançon. La grande route Sens-Joigny-St-Florentin-Tonnerre
(actuelle D-905) traverse la commune.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Roch-de-Butteaux (1634 - 1791)
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Saint-Roch
Saints patrons :
  • Roch (? - ?)
Compléments :
La chapelle a eu ensuite la fonction de succursale de Germiny, puis de paroissiale à partir de 1680.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Saint Roch
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Pierre
Dimensions de l'objet :
?
Emplacement :
La statue est actuellement placée au-dessus du maître-autel de l'église.
Datation de l'objet :
XVIe siècle
Compléments :
Aucune source ne dit expressément que la statue de saint Roch, du XVIe s., qui est visible aujourd'hui au-dessus du maître-autel de l'église, ait été l'objet de la dévotion des fidèles et pèlerins. Mais, dans la mesure où cette statue est antérieure à la première mention du pèlerinage (1634), rien n'interdit de le supposer ; par ailleurs, est-ce celle qui était située « au faubourg » de Butteaux, près d'une tannerie, et devant laquelle les fidèles priaient ? Elle aurait dans ce cas été rapatriée ensuite dans l'église ? Ce n'est pas impossible.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Piété
Recours :
  • Thérapie
Jour(s) de fête :
  • Roch
Type de fréquentation :
Annuel (= juste pour une fête)
Pratiques individuelles :
    Pratiques en présence du clergé :
    • Processions
    Ex voto :
      Confrérie(s) :
        Indulgence(s) :
          Compléments sur le culte :
          Les Capucins de Saint-Florent accompagnaient les habitants à Butteaux ; au cours de cette déambulation des fidèles de Saint-Florent à Butteaux, le jour de la Saint-Roch, les religieux portaient le reliquaire du saint patron de la ville.

          L'ÉDIFICE

          Description :
          Modeste édifice du XVIe siècle à nef sur poteaux de bois et bas-côtés, profondément remanié du XVIIe au XIXe siècle.
          Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
            Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
            • Mobilier (XVIIIe siècle)
              Belle statue de saint Roch placée au-dessus du maître- autel (pierre polychrome, XVIe s.) et flanquée de celles de saint Antoine ermite et de saint Jean Baptiste (toutes deux du XVIIe s.).

            HISTOIRE DU SANCTUAIRE

            Origines :
            Date de première mention : 1634
            Initiative de la fondation :
              Environnement institutionnel, politique et religieux :
              À proximité : chapelle-ermitage Notre-Dame de Lorette, sur la route menant au hameau de la Sogne (mentionné au XVIIIe s. Aujourd'hui disparu). Du point de vue politique, Butteaux relevait du fief de Saint-Florentin.
              Phases d'évolution :
              En 1726, le curé de Saint-Florentin fait réduire le plantureux repas qui était servi aux fidèles à l'arrivée à Butteaux en raison des abus qui s'y produisent (repas trop long et trop copieux, ivresse, manque de motivation religieuse au retour …) ; Il est alors décidé qu'il ne sera désormais servi que du pain et du vin. En 1770, le cardinal de Luynes, archevêque de Sens, ayant interdit toutes les processions en dehors des limites des paroisses, la procession des florentinois à Butteaux est remplacée par une procession à la chapelle Saint-Denis de Montléu, située aux portes de la ville. Mais la date de la procession demeure celle du 16 août (la Saint-Roch). En 1791, la chapelle Saint-Denis ayant été détruite, les paroissiens demandent le rétablissement de la procession à Butteaux. (suite inconnue)
              Evénements marquants :
                Rayonnement(s) :
                • Local (1634 -> 1791)
                  Se rendent à Butteaux les paroisses de Saint-Florentin, d'Ervy (Ervy-le-Châtel) « et des environs » (C. Hermelin »).

                RÉFÉRENCES

                Source(s) :
                • Témoignages (1572-1642)
                  « Éphémérides » de Pierre Hugot, conseiller à St-Florentin. Cité, sans référence de dépôt ou de cote, par Hermelin.
                Bibliographie :
                • HERMELIN, Camille, Histoire de la ville de Saint-Florentin, première partie (reprint 2013 par l'association des « Après- midi de St-Flo »), Société des sciences historiques et naturelles de l'Yonne, 1912, p. 171-172.
                Etude(s) universitaire(s) :

                PHOTOGRAPHIES LIÉES

                Objet de dévotion :
                • Statue saint Roch de Butteaux - Patrice Wahlen - 2015
                Edifice :
                • Eglise Saint-Roch de Butteaux - Patrice Wahlen - 2015
                Autre :

                À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                Enquêteur :
                • Wahlen Patrice
                Rédacteur :
                • Wahlen Patrice
                Date de l'enquête :
                2015
                Date de rédaction de la fiche :
                2015
                Etat de l'enquête :
                Complète
                Pour citer cette ficheWahlen Patrice, « Saint-Roch-de-Butteaux », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/613/saint-roch-de-butteaux, version du 05/10/2015, consulté le 13/12/2017