INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-de-Montpetot

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-de-Montpetot
Période d'activité :
? - 2017
Commune :
La Cluse-et-Mijoux
Département :
Doubs

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
La Cluse-et-Mijoux
Hameau/Lieu-dit :
Montpetot
Diocèse :
Actuel: Besançon (1626 - 2017)
Ancien:
Paroisse :
Actuelle: Unité Pastorale de Pontarlier (? - 2017)
Ancienne: Saint-Pierre-la-Cluse (1626 - ?)

Site

Type de site :
Montagne
Altitude :
995 m
Compléments :

La chapelle est située sur une éminence, face au fort de Joux.


Paysage

Type de couvert végétal :
Bois
Type de l'habitat :
Hameau
Type de proximités :
Axe de circulation
Compléments :

La chapelle est située à proximité de la cluse de Joux ou de Pontarlier, passage stratégique depuis l'Antiquité, emprunté pour aller vers la Suisse depuis la plaine de la Saône et la Bourgogne, permettant également de rallier les Flandres et la Champagne depuis l'Italie, passage naturel verrouillé depuis l'an mil environ par la forteresse des sires de Joux. Montpetot est situé également sur la via francigena, route empruntée par les pèlerins se rendant à Rome.


LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-de-Montpetot (? - 2017)
Compléments :
Cette chapelle semble avoir été construite au XVIIe siècle ; cependant, nous ignorons si elle est devenue immédiatement une destination de pèlerinage ou si elle acquit cette vocation ultérieurement.
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Notre-Dame-de-l'Assomption
Saints patrons :
  • Vierge Marie (? - 2017)
Compléments :
La chapelle aurait été bâtie en 1626 mais on ne sait pas si le patronage de Notre-Dame de l'Assomption est contemporain de cette construction.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Notre Dame
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Bois
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
Compléments :
D'après le chanoine Suchet, la Vierge vénérée dans cette chapelle était du type des Vierges de Montaigu. Une statue de la Vierge à l'Enfant du XVIIIe siècle, en bois (H : 45 cm) est conservée dans la chapelle mais il ne s'agit sans doute pas de celle qui était l'objet du pèlerinage.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Le seul légendaire retrouvé au sujet de ce pèlerinage relate la construction d'une chapelle en 1626 par un laïc de Pontarlier sur le lieu de Montpetot, suite à un voeu grâce auquel il aurait réchappé d'un naufrage. On peut lire également que près de la chapelle se tenait un arbre séculaire (un orme ou un chêne, selon les documents) et que durant la Révolution, alors qu'on avait caché en Suisse la statue de Notre Dame, cet arbre ne fleurit pas tout le temps que dura l'exil de la statue. Cet arbre a été abattu à la fin du XIXe siècle.
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Action de grâce
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Délivrance
  • Grâce particulière
  • Thérapie
  • Biens de la terre
Jour(s) de fête :
  • Assomption
Type de fréquentation :
Saisonnier
Compléments sur les fréquentations :
Il semblerait que la fréquentation du sanctuaire, au moins aux XIXe et XXe siècles, ait été pour partie liée aux travaux des champs et présentait donc un caractère saisonnier.
Pratiques individuelles :
  • Pèlerinage
Pratiques en présence du clergé :
  • Messe
  • Pèlerinage
Ex voto :
  • Métal (?)
    Des fers suspendus dans la chapelle sont signalés dans "L'année des Pèlerinages 1872-1873".
  • Autre (?)
    Un bateau, ex voto offert par le rescapé d'un naufrage, est signalé dans "L'année des Pèlerinages 1872-1873". Il n'est pas précisé s'il s'agissait d'une reproduction ou d'un tableau
  • Tableau (XVIIe siècle)
    Peinture à l'huile de la seconde poitié du XVIIe siècle représentant l'apparition de la Vierge à l'Enfant à une donatrice, conservée dans la chapelle.
  • Tableau (XVIIe siècle)
    Peinture à l'huile de la seconde moitié du XVIIe siècle représentant l'apparition de la Vierge à l'Enfant à une religieuse, conservée dans la chapelle.
  • Tableau (XVIIe siècle)
    Peinture à l'huile de la seconde moitié du XVIIe siècle représentant l'apparition de la Vierge d'Einsiedeln, conservée dans la chapelle. La dévotion à Notre Dame d'Einsiedeln a connu une grande popularité dans les régions frontalières entre la Franche-Comté et la Suisse, particulièrement dans la région de Morteau et de Pontarlier, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ce tableau est-il un don d'un pèlerin qui ne put se rendre à Einsiedeln ou qui s'arrêta en chemin à Montpetot ?
  • Tableau (XVIIe siècle)
    Peinture à l'huile de la seconde moitié du XVIIe siècle représentant l'apparition de la Vierge à l'Enfant à un malade, conservée dans la chapelle.
Confrérie(s) :
    Indulgence(s) :
      Compléments sur le culte :
      En 1938, le curé des Fourgs signalait une procession deux fois par an à la chapelle, rassemblant 100 à 150 personnes, la première fois le 2 juillet pour demander un temps favorable, la seconde le 7 août pour être préservés de la grêle. Durant la procession, on chantait des cantiques et on récitait des chapelets. Une messe est toujours célébrée actuellement le 15 août.

      L'ÉDIFICE

      Description :
      La chapelle actuelle, édifiée en 1626, est un petit édifice voûté d'ogives, à vaisseau unique. Un clocheton carré surplombe la façade de la chapelle.
      Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
        Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

          HISTOIRE DU SANCTUAIRE

          Origines :
          Date de première mention : 1626
          Initiative de la fondation :
          • Laïc isolé
          Environnement institutionnel, politique et religieux :
          Phases d'évolution :
          La dévotion dont était l'objet Notre-Dame-de-Montpetot semble avoir pris de multiples formes. La tradition lui prête un rôle dans la protection des récoltes et contre les intempéries. Lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871, elle a joué encore une fois un rôle protecteur. De plus, les ex-voto présents dans la chapelle ou dont on a conservé le souvenir semblent indiquer un recours à la Vierge face à la maladie ou en réponse à un voeu (libération, naufrage).
          Evénements marquants :
          • Construction (1626)
            Un laïc de Pontarlier, ville distante de quelques kilomètres du hameau de Montpetot, serait à l'origine de la construction, en 1626, de la chapelle Notre-Dame, en réponse à un voeu qu'il avait prononcé pour être sauvé d'un naufrage. Droz (Mémoires pour servir à l'histoire de la ville de Pontarlier…), donne quant à lui la date de 1668.
          • Voeu (1786)
            Un voeu fut formulé en 1786 pour échapper à un orage de grêle. Depuis lors, les habitants devaient se rendre trois fois par an au sanctuaire en procession, avec des bannières : une première fois après les semailles, une seconde après les récoltes, et une fois le 14 juillet, jour de la saint Bonaventure.
          • Pèlerinage (1870)
            Dans le contexte de la guerre franco-prussienne, et juste avant la bataille de Sedan, eut lieu un pèlerinage avec bannières, à la chapelle de Montpetot, où les habitants firent un voeu pour être épargnés par le conflit et implorer la protection de la Vierge après l'échec des troupes françaises à Wissembourg (le 4 août).
          • Pèlerinage (1873)
            Le 24 septembre 1873 a eu lieu, à l'occasion de la fête Notre Dame de la Merci, un pèlerinage solennel qui aurait rassemblé 6000 fidèles, en présence du missionnaire Mgr Guillemin, évêque de Cybistra, préfet apostolique de Canton (L'année des pèlerinages…).
          Rayonnement(s) :
          • Local (1801 -> 2017)
            Ce pèlerinage, au moins pour les deux derniers siècles, période pour laquelle nous disposons de quelques informations, contrairement à la période antérieure, semble avoir eu un rayonnement essentiellement local. Ce sont, semble-t-il, les habitants des villages voisins (La Cluse, Les Verrières, Les Fourgs..) qui se rendaient en pèlerinage à Montpetot.

          RÉFÉRENCES

          Source(s) :
          • Site internet
            Fiche édifice de la base Mérimée : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR43/IA00014275/index.htm
          • Archives (1740)
            Arch. dép. du Doubs, HDEP7C2, fondations dues par l'hôpital de Pontarlier à la chapelle de Montpetot, 1740.
          Bibliographie :
          • SUCHET, Jean-Marie (chanoine), Notre-Dame de Montpetot, paroisse Saint-Pierre-de-la-Cluse, canton de Pontarlier, Besançon, 1886.
          • BESSON, Louis, L'année des pèlerinages 1872-1873, sermons prêchés par M. l'abbé Besson, Besançon, impr. Tubergue, 1874, p. 316-320.
          • DROZ, François Nicolas Eugène, Mémoires pour servir à l'histoire de la ville de Pontarlier, Pontarlier, Pontarlier, 1840, p. 186.
          Etude(s) universitaire(s) :

          PHOTOGRAPHIES LIÉES

          Objet de dévotion :
          Edifice :
          Autre :

          À PROPOS DE L'ENQUÊTE

          Enquêteur :
          • BULLY Aurelia
          Rédacteur :
          • BULLY Aurelia
          Date de l'enquête :
          2015
          Date de rédaction de la fiche :
          2015
          Etat de l'enquête :
          En cours
          Pour citer cette ficheBULLY Aurelia, « Notre-Dame-de-Montpetot », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
          url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/610/notre-dame-de-montpetot, version du 08/09/2015, consulté le 20/08/2017