INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-du-Chastel

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-du-Chastel
Période d'activité :
? - XVIe siècle
Commune :
Vesoul
Département :
Haute Saône

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Vesoul
Hameau/Lieu-dit :
La Motte
Diocèse :
Actuel:
Ancien: Besançon (? - XVIe siècle)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: Saint-Martin-de-Ponts (? - 1247)

Site

Type de site :
Colline
Altitude :
375 m
Compléments :
La colline de La Motte domine la ville de Vesoul. La vieille ville s'étend au sud-est de cette éminence.

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Lieu isolé
Type de proximités :
Château
Cours d'eau
Prieuré
Compléments :
Au Moyen Âge, la chapelle Notre-Dame qui abritait la statue « miraculeuse » était une chapelle castrale. Le château, qui existait déjà au XIe siècle, a été détruit dans la seconde moitié du XVe siècle. Le prieuré, dont nous signalons la proximité, était celui des Augustiniens du Marteroy, fondé en 1092 et desservi par les chanoines de Saint-Pierre de Mâcon, où la statue fut déposée après la destruction du château ; le prieuré fut également détruit à la fin du XVIe siècle.
Au pied de La Motte, au coeur de la ville actuelle, coulent deux rivières, La Colombine et le Durgeon, qui se rejoignent au sud-ouest de La Motte. Au début du XVe siècle au moins, le duc de Bourgogne possédait des vignes près du château (par ex. Arch. dép. de Côte d'Or, B 1529), dites " vignes de Faucogney". Sur une gravure de la ville du XVIIe siècle, la vigne couvre encore la colline de la Motte jusqu'à mi pente (BnF, Gaignières 5756).
Le château a tout d'abord dépendu de la paroisse de Saint-Martin-de-Ponts, puis de celle de Saint-Georges de Vesoul à compter du XIIIe siècle.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-du-Chastel (? - XVIe siècle)
Compléments :
Une première chapelle castrale, dans la seconde enceinte du château de Vesoul, remplacée par une seconde, reconstruite dans la première enceinte, aurait abrité une statue de Notre Dame, réputée miraculeuse, vénérée par de nombreux pèlerins au Moyen Âge.
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Notre-Dame
Saints patrons :
  • Vierge Marie (? - XVe siècle)
Compléments :
La chapelle castrale aurait été au moins en partie détruite, en même temps que le château, lors du sac de la ville par Bernard de Livron, aux ordres de Louis XI. Après cet événement, le prieur du Marteroy, dans une supplique, demanda la translation de la chapelle et son union avec le prieuré, car la désolation du château et de la chapelle empêchait la population d'y faire ses dévotions et entrainait une diminution des émoluments du prieur qui en percevait les revenus (Morey, p. 75). Saint Michel et la Vierge étaient les protecteurs du château de Vesoul.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Notre Dame
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Inconnu
Dimensions de l'objet :
?
Emplacement :
D'après Morey, la statue se trouvait sur l'autel de la première chapelle castrale, ensuite dans la seconde chapelle castrale, puis dans l'église du prieuré Saint-Nicolas du Marteroy.
Datation de l'objet :
?
Compléments :
Cette statue aurait disparu à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle. Selon J. Morey, auteur d'une chronique de l'église de Vesoul parue en 1886, cette statue pourrait être celle qui fut découverte dans une grotte d'Échenoz, localité proche de Vesoul, en 1663, et pour laquelle les habitants édifièrent la chapelle de Notre-Dame de Solborde, qui devint aussitôt un lieu de pèlerinage (voir cette fiche). Néanmoins, cette dernière statue ne semble dater que du XVIe siècle ; il est donc fort peu probable qu'il s'agisse de celle qui était vénérée dans les siècles précédents à La Motte.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
On ignore l'origine de la dévotion à la statue de Notre Dame en ce lieu. D'après J. Morey, la première chapelle étant trop proche du donjon, on reconstruisit au XVe siècle une chapelle dans la seconde enceinte du château, plus accessible pour la population.
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
        Type de fréquentation :
        Pratiques individuelles :
        • Prières
        • Pèlerinage
        Pratiques en présence du clergé :
        • Messe
        Ex voto :
          Confrérie(s) :
            Indulgence(s) :
              Compléments sur le culte :
              Chaque année, à la Saint-Michel (29 septembre), on aurait allumé sur les tours du château deux énormes torches de cire. Selon les livres de comptes des trésoriers de Vesoul pour le XVe siècle, le chapelain qui desservait la chapelle devait célébrer le service divin trois fois par semaine (devant la statue vénérée selon Morey, information que nous n'avons pas pu retrouver). Nous ne sommes cependant pas renseignés sur la manière dont cette dévotion à la statue de la Vierge conservée dans la chapelle du château se manifestait.

              L'ÉDIFICE

              Description :
              La chapelle castrale était située à l'est du château. Elle est attestée au moins en 1316 (Arch. dép. de Haute-Saône, G 8). Pour rendre possible l'accès du lieu de culte au plus grand nombre, on reconstruisit une nouvelle chapelle, sans doute au XVe siècle, dans la tour qui gardait l'entrée du château, du côté de la ville, tour qui prit l'appellation de "tour Notre-Dame" (Arch. dép. de Cote d'Or, B 1624, 1424). Cet édifice était doté d'une cloche. Les sources d'archives évoquent cette chapelle dans le premier quart du XVe siècle. Elle était alors « effondrée » et nécessitait, comme d'autres parties du château, d'importants travaux (Arch. dép. de Côte d'Or, B 1596).
              Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
                Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                  HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                  Origines :
                  Date de première mention :
                  Initiative de la fondation :
                    Environnement institutionnel, politique et religieux :
                    Le château de La Motte était la possession des seigneurs de Faucogney.
                    Phases d'évolution :
                    C'est le souvenir de ce premier pèlerinage à la chapelle castrale Notre-Dame qui est à l'origine d'un second pèlerinage, né au XIXe siècle, à l'emplacement de l'ancienne chapelle (voir fiche Notre-Dame de La Motte de Vesoul).
                    Evénements marquants :
                    • Translation (XVe siècle)
                      La statue de Notre-Dame aurait été déplacée, après la ruine du château à la fin du XVe siècle, au prieuré du Marteroy.
                    • Translation (XVIe siècle)
                      Après la destruction du prieuré au XVIe siècle, la statue aurait été à nouveau déplacée en la chapelle du Rosaire, près de l'hôpital de Vesoul.
                    Rayonnement(s) :

                      RÉFÉRENCES

                      Source(s) :
                      • Livres manuscrits (1595)
                        Bibl. mun. de Besançon, Ms 1074 : requête des habitants de Vesoul à l'archevêque de Besançon pour être exemptés de travailler le dimanche à la démolition du château de Vesoul et pour qu'une croix soit érigée en place de la chapelle dud. château, avec réponse favorable par le vicaire général Droz, 12 décembre 1595.
                      • Archives (1419-1450)
                        Arch. dép. de Côte d'Or, B 1557, B 1596, B 1613, B 1624, B 1733 : comptes des trésoriers de Vesoul, travaux à la chapelle, rentes payées au prêtre qui célébrait l'office divin dans la chapelle castrale.
                      Bibliographie :
                      • MOREY, J., La chronique de l'église de Vesoul composée d'après les titres originaux, Montbéliard, imp. P. Hoffmann, 1886.
                      • HAMMON, A. J. M., Notre Dame de France ou Histoire du culte de la sainte Vierge en France, 6e vol., Paris, 1866, p. 291-293.
                      Etude(s) universitaire(s) :

                      PHOTOGRAPHIES LIÉES

                      Objet de dévotion :
                      Edifice :
                      Autre :

                      À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                      Enquêteur :
                      • BULLY Aurelia
                      Rédacteur :
                      • BULLY Aurelia
                      Date de l'enquête :
                      2015
                      Date de rédaction de la fiche :
                      2015
                      Etat de l'enquête :
                      En cours
                      Pour citer cette ficheBULLY Aurelia, « Notre-Dame-du-Chastel », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                      url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/601/notre-dame-du-chastel, version du 26/03/2015, consulté le 22/10/2017