INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Calmin

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Calmin
Période d'activité :
? - 2017
Commune :
Laguenne
Département :
Correze

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Laguenne
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Tulle (1317 - 2017)
Ancien: Limoges (? - 1317)
Paroisse :
Actuelle: Laguenne (? - 2017)
Ancienne:

Site

Type de site :
Rive de cours d'eau
Altitude :
230 m

Paysage

Type de couvert végétal :
Bois
Type de l'habitat :
Bourg
Type de proximités :
Axe de circulation
Cours d'eau

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Calmin (? - 2017)
Compléments :
Le saint et le pèlerinage sont dénommés indifféremment saint Calmin ou saint Calmine.
Type de lieu de culte :
Eglise paroissiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Martin
Saints patrons :
  • Martin (? - 2017)
Compléments :
Dans l'église paroissiale, une chapelle, à droite de l'autel, est consacrée à saint Calmin.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Saint Calmin
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Les reliques de saint Calmin étaient conservées dans une châsse en forme d'église à transept, volée et vendue au XIXe siècle.
Datation de l'objet :
Compléments :
Lors de la mort de saint Calmin à la fin du Ve siècle, à Mozac (en Auvergne), son corps fut mis dans une châsse en bois, laquelle fut placée derrière le maître-autel de l'église. En 1126, Louis le Gros attaqua la cité, que le comte d'Auvergne avait fortifiée, et la châsse fut brisée par l'un de ses soldats. Pour prévenir de nouveaux outrages, les reliques furent transportées dans la cité de Laguenne où l'on conservait le souvenir de la retraite du saint. On les plaça dans une crypte aménagée sous le maître autel jusqu'en 1172 où elles furent déposées dans la châsse émaillée avec comme inscription sur bande de parchemin : « Hic est corpus beati Calminii confessoris, quod fuit inventum in tumulo ipsius, qui est infra Ecclesiam Auinoe juxtà magnum altare, anno ab incarnatione Domini nostri Jesu Christi 1172 ».
La présence de ces reliques à Laguenne est confirmée par Bernard Gui en 1305.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Selon le dossier hagiographique de saint Calmin, fixé par des actes fabriqués à la fin du XIe siècle, Calmin aurait vécu à la fin du VIIe siècle. On lui attribue les fondations de Mozac, Saint-Chaffre et Laguenne. Calmin a plus probablement vécu à la fin du Ve siècle. Important aristocrate gallo-romain, il fit bénéficier de fondations pieuses des établissements dans les provinces où il était possessionné.
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Action de grâce
  • Piété
Recours :
  • Grâce particulière
  • Pluie
  • Sécheresse
  • Thérapie
Jour(s) de fête :
  • Calmin
Type de fréquentation :
Continu
Pratiques individuelles :
  • Prières
  • Dons
  • Baigner les reliques
Pratiques en présence du clergé :
  • Prières
  • Processions
  • Messe
Ex voto :
    Confrérie(s) :
      Indulgence(s) :
        Compléments sur le culte :
        On se rendait en procession, avec les reliques du saint, de l'église à la fontaine Saint-Calmine, située à proximité de l'église, afin d'obtenir la fin d'une période de sécheresse. Pour cela, on trempait les reliques dans l'eau de la fontaine.

        L'ÉDIFICE

        Description :
        L'abside et le transept de l'église de Laguenne remontent au XIIe siècle. L'église a été largement remaniée au XVIe siècle et ultérieurement. La crypte où sont conservées les reliques de Calmin, fut réparée en 1462. L'église en elle-même possède une façade assez originale avec un porche large et profond, pavé de galets de rivière, surmonté d'appartements qui servaient de presbytère.
        Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
        • Oratoire (1621)
          Il existait un oratoire, construit en 1621 à proximité de la grotte où Calmin se serait retiré pour vivre une expérience érémitique. Celui-ci n'existe plus. Il aurait été détruit à la Révolution.
        Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
        • Crypte (?)
          La crypte, rénovée au XVe siècle, a aujourd'hui disparu.

        HISTOIRE DU SANCTUAIRE

        Origines :
        Date de première mention : ?
        Initiative de la fondation :
          Environnement institutionnel, politique et religieux :
          La première mention connue de l'église de Laguenne se trouve dans un acte de 930, dans lequel Adémar des Échelles la restitue à l'abbaye de saint-Martin de Tulle. L'abbé nommait à la cure, jusqu'à ce que l'abbaye soit érigée en cathédrale. Dès lors, c'est l'évêque qui était prévôt de Laguenne.
          Phases d'évolution :
          Evénements marquants :
          • Fondation de messes (1424)
            Dans la chapelle Saint-Calmin de l'église, Calmin de la Salvanie fonda en 1424 une messe chantée tous les ans le jour de la fête du saint.
          • Vente (1841)
            La châsse représentant le tombeau de saint Calmin fut vendue en 1841 sans autorisation de la fabrique, puis revendue à Paris en 1842 et revendue une seconde fois au prince Soltrykoff, dont la collection fut dispersée en 1860.
          Rayonnement(s) :
          • Régional
            Au Moyen Âge, le rayonnement du sanctuaire dépassait largement le cadre diocésain, en raison des origines auvergnates de saint Calmine.

          RÉFÉRENCES

          Source(s) :
          • Source publiée (Xe siècle)
            Cartulaire des abbayes de Tulle et de Rocamadour - Charte 12. Publié par J.-B. Champeval à Brive en 1903.
          • Archives (1305-1307)
            Arch. dép. de Haute-Vienne, ms 23 : Traité de Bernard Gui, "Nomina sanctorum quorum corpora Lemovicensem diocesim orant", Livre I, §41.
          Bibliographie :
          • POULBRIERE, J. B., Dictionnaire historique et archéologique des paroisses du diocèse de Tulle, t. II, Tulle, 1894-1910, p. 27-39.
          Etude(s) universitaire(s) :

          PHOTOGRAPHIES LIÉES

          Objet de dévotion :
          Edifice :
          Autre :

          À PROPOS DE L'ENQUÊTE

          Enquêteur :
          • DUBUISSON Céline
          Rédacteur :
          • DUBUISSON Céline
          Date de l'enquête :
          2013
          Date de rédaction de la fiche :
          2014
          Etat de l'enquête :
          En cours
          Pour citer cette ficheDUBUISSON Céline, « Saint-Calmin », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
          url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/597/saint-calmin, version du 19/02/2015, consulté le 18/08/2017