INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Urbain

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Urbain
Période d'activité :
1213 - ?
Commune :
Rillé
Département :
Indre et Loire

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Rillé
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel:
Ancien: Angoulême (1213 - ?)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: Angers (1213 - ?)

Site

Type de site :
Altitude :
67 m
Compléments :

Type de site : urbain L'église était autrefois située sur la rive droite de la rivière du Lathan.


Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Type de proximités :
Cours d'eau
Compléments :

Habitat : Oui Proximités : Rivière du Lathan


LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Urbain (1213 - ?)
Compléments :
Le culte de saint Urbain se développa dans un premier temps dans l'église Saint-Loup de Rillé. Mais en 1445, pour assurer la défense de la ville, Hardouin IX de Maillé sacrifia l'église paroissiale et le presbytère afin que les eaux de la rivière du Lathan puissent remplir les fossés de la place, ce qui donna naissance au lac de Rillé. L'église paroissiale démolie, le culte fut transféré dans celle du prieuré, dépendante du château. Le pèlerinage aux reliques de saint Urbain est encore attesté au XVIe siècle.
Type de lieu de culte :
Eglise paroissiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Loup
Saints patrons :
  • Loup (XIe siècle - ?)

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
saint Urbain
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
1213
Compléments :
Nature de l'objet: ossements.

Un autel dédié à saint Urbain se dressait dans le bas-côté de l'église.
7- Compléments sur l'Objet : En 1213, Hardouin IV de Maillé donna les reliques de saint Urbain à l'église Saint-Loup de Rillé : il les tenait du pape Innocent III, qui les lui avait remises comme récompense des services qu'il rendit à la chrétienté. On ne sait à quelle date précise se développa le pèlerinage.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
le pape Urbain II (1040-1099) mourut en réputation de sainteté en raison de sa vie austère et de son zèle pour la réforme de l' Église ; il bénéficia d'un culte, spécialement en France où il fit un long séjour de 1095 à 1096 marqué par le concile de Clermont (1095) et l'appel à la première croisade.
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
    • Thérapie
    Jour(s) de fête :
    • Loup
    Type de fréquentation :
    Pratiques individuelles :
    • Prières
    Pratiques en présence du clergé :
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
        • Confrérie de Saint-Urbain (1252)
          La confrérie fut fondée dès 1252 par le cardinal d'Estouteville, évêque de Clermont et légat du pape (J. CARRE DE BUSSEROLLE, t. V, p. 328).
        Indulgence(s) :
          Compléments sur le culte :
          Recours : Guérison de maladies mortelles (« Estans hors de toute esperance de vivre par l'effort de quelque violente maladie, ils [les Angevins] recouvrent santé, mais plus tost ils retournent de mort a vye ayans esté recommandez a Dieu et a monseigneur sainct Urbain auquel on va faire les voyages a Rille en Anjou » - BRUNEAU, p. 105). Jour de fête : 25 mai (Fête du saint)

          L'ÉDIFICE

          Description :
          Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
            Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention :
              Initiative de la fondation :
                Environnement institutionnel, politique et religieux :
                Phases d'évolution :
                Evénements marquants :
                  Rayonnement(s) :

                    RÉFÉRENCES

                    Source(s) :
                    • Érudit local (1977)
                      BRUNEAU DE TARTIFUME (Jacques), "Histoire d'Angers contenant ce qui est remarquable en tout ce qui estoit anciennement dict la ville d'Angers", Bruxelles, Librairie P. Châtelain, 1977.
                    Bibliographie :
                    • Matz, Jean-Michel, Les miracles de l'évêque Jean Michel, et le culte des saints dans le diocèse d'Angers (v. 1370-1560), Université Paris X-Nanterre, thèse sous la direction d'A. Vauchez (vol.1), Nanterre, 1993, p. 46-47.
                    • Carré de Busserolle, Jacques-Xavier, Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine, 3 vol., Tours, Imprimerie Rouillé-Ladevèze, 1878-1894.
                    Etude(s) universitaire(s) :

                    PHOTOGRAPHIES LIÉES

                    Objet de dévotion :
                    Edifice :
                    Autre :

                    À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                    Enquêteur :
                    • MATZ Jean-Michel
                    Rédacteur :
                    • KERBASTARD Nolwenn
                    Date de l'enquête :
                    2013
                    Date de rédaction de la fiche :
                    2013
                    Etat de l'enquête :
                    Complète
                    Pour citer cette ficheKERBASTARD Nolwenn, « Saint-Urbain », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                    url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/575/saint-urbain, version du 15/05/2014, consulté le 11/12/2018