INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Nicolas

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Nicolas
Période d'activité :
XIe siècle - 1789
Commune :
Angers
Département :
Maine et Loire

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Angers
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel:
Ancien: Angers (XIe siècle - 1789)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: Angers (XIe siècle - 1789)

Site

Type de site :
Altitude :
64 m
Compléments :
Type de site : urbain

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Type de proximités :
Château
Compléments :
Habitat : Oui

Proximités : Cathédrale Saint-Maurice, Château d'Angers, cité historique, la Maine.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Nicolas (XIe siècle - 1789)
Type de lieu de culte :
Abbatiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Nicolas
Saints patrons :
  • Nicolas (1020 - 1789)
Compléments :
L'abbaye a été fondée par le comte d'Anjou Foulque Nerra vers 1021 : l'église, construite en premier lieu, a été dédicacée à saint Nicolas le 1er décembre 1020. L'abbaye a été vendue comme bien national à la Révolution, et fut successivement une caserne, un hôpital et un asile, avant de devenir une maison de retraite.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
saint Nicolas
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
XIe siècle
Compléments :
Le fragment du bras de l'évêque de Myre a été acquis à la fin du XIe siècle au profit de l'abbaye Saint-Nicolas. L'acquisition s'est d'ailleurs faite à la suite à de nombreuses péripéties (vol par Noël, le chantre de l'abbé, à Bari, après la translation de 1087 ; poursuites ; dissimulation, ce qui permit d'en rapporter un fragment à Angers… - Voir "Orderic Vital, Historia ecclesiastica", éd. Le Prevost, Paris, 1838-1855, t. III, p. 218, cité par J.-M. BIENVENU, « Notes sur les facteurs de la piété laïque en Anjou au XIe siècle », dans" Horizons marins, itinéraires spirituels (Ve-XVIIIe). Mélanges offerts à M. Mollat", t. I, Paris, 1987, p. 15-25).

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
le saint évêque compte parmi les saints les plus célèbres du monde chrétien et son culte se diffuse en Occident à partir du XIe siècle.
Miracles :
La tradition veut que le comte Foulque Nerra ait été sauvé d'un naufrage en 1008 après avoir invoqué saint Nicolas.
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Nicolas
      Type de fréquentation :
      Pratiques individuelles :
      • Prières
      Pratiques en présence du clergé :
        Ex voto :
          Confrérie(s) :
          • Saint-Nicolas (1070-1080)
            Confrérie fondée à l'initiative de l'abbaye pour les « jeunes gens » (faut-il entendre « jeunes clercs » ?) du quartier de La Doutre (J. M. Bienvenu, « Notes sur les facteurs de la piété laïque en Anjou au XIe siècle », p. 19).
          Indulgence(s) :
            Compléments sur le culte :
            Recours : Lutte contre la stérilité des hommes et des femmes Jour de fête : 6 décembre (Fête du saint).

            L'ÉDIFICE

            Description :
            Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
              Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                Origines :
                Date de première mention :
                Initiative de la fondation :
                  Environnement institutionnel, politique et religieux :
                  Le pèlerinage est inconnu pour la période qui précède 1093, faute de sources conservées pour l'abbaye.
                  Phases d'évolution :
                  Evénements marquants :
                  • Inhumation
                    C'est dans cette même église que fut inhumée la comtesse Hildegarde, épouse du comte Foulques Nerra.
                  • Consécration (1093)
                    Après une restauration complète, l'église de Saint-Nicolas fut de nouveau consacrée, le 10 février 1093, par le pape Urbain II. L'abbaye devint rapidement célèbre : Geoffroy Martel, qui succéda à son père Foulques Nerra, l'enrichit aussi de ses dons et un diplôme du roi Henri, daté des calendes de mars de l'an 1054, confirma toutes ces donations, en même temps que les privilèges du monastère.
                  Rayonnement(s) :
                  • Local (XIe siècle -> 1789)
                    Pas d'informations complémentaires.

                  RÉFÉRENCES

                  Source(s) :
                    Bibliographie :
                    • Matz, Jean-Michel, Les miracles de l'évêque Jean Michel, et le culte des saints dans le diocèse d'Angers (v. 1370-1560), Université Paris X-Nanterre, thèse sous la direction d'A. Vauchez (vol.1), Nanterre, 1993, p. 30-31.
                    • Comte, François et Siraudeau, Jean, Documents d'évaluation du patrimoine archéologique des villes de France. Angers, Tours, Centre National d'Archéologie Urbaine, 1990.
                    • Bienvenu, Jean-Michel, «Notes sur les facteurs de la piété laïque en Anjou au XIe siècle », in Horizons marins, itinéraires spirituels (Ve-XVIIIe). Mélanges offerts à M. Mollat, t. I, Paris, 1987, p. 15-25.
                    • Mailfert, Yvonne, Fondation du monastère bénédiction de Saint-Nicolas d'Angers, vol. 92, Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, 1931, p. 43-61.
                    Etude(s) universitaire(s) :

                    PHOTOGRAPHIES LIÉES

                    Objet de dévotion :
                    Edifice :
                    Autre :

                    À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                    Enquêteur :
                    • MATZ Jean-Michel
                    Rédacteur :
                    • KERBASTARD Nolwenn
                    Date de l'enquête :
                    2013
                    Date de rédaction de la fiche :
                    2013
                    Etat de l'enquête :
                    Complète
                    Pour citer cette ficheKERBASTARD Nolwenn, « Saint-Nicolas », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                    url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/564/saint-nicolas, version du 15/05/2014, consulté le 23/10/2017