INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Sainte-Hostie

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Sainte-Hostie
Période d'activité :
1608 - 1794
Commune :
Dole
Département :
Jura
Sainte-Chapelle, collégiale de Dole, vue intérieure depuis la nef

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Dole
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: ?
Ancien: Besançon (1608 - 1794)
Paroisse :
Actuelle: ?
Ancienne: ?

Site

Type de site :
Rive de cours d'eau
Altitude :
210 m
Compléments :
Le bourg primitif de Dole s'est développé sur une rive du Doubs.

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Ville
Type de proximités :
Axe de circulation
Cours d'eau

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Sainte-Hostie (1608 - 1794)
Compléments :
La sainte Hostie de Dole est l'une des deux hosties du miracle de Faverney, octroyée à la ville de Dole en décembre 1608. Elle fut détruite en 1793 ou 1794.
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Sainte-Chapelle
Saints patrons :
  • Yves (1614 - 2018)
Compléments :
La décision de construire une chapelle pour recevoir la sainte Hostie est prise le 9 décembre 1608 par les avocats au parlement de Dole, d'où le choix du patronage de saint Yves. Elle est construite à l'emplacement de deux anciennes sacristies, accolée à droite du choeur de la collégiale Notre-Dame. Elle est consacrée par l'archevêque de Besançon Ferdinand de Rye le 19 mai 1614, jour de la Saint-Yves.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Hostie
Nature de l'objet :
Relique indirecte
Matériau de l'objet :
Autre
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
L'hostie de Dole était conservée dans un ostensoir, dans la Sainte-Chapelle, construite à cet effet, peu après la réception de la sainte hostie à Dole.
Datation de l'objet :
1608
Compléments :
L'hostie de Dole était l'une des deux hosties du "miracle de Faverney" survenu en 1608 (voir la fiche "Sainte-Hostie de Faverney")

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
L'hostie conservée à Dole était l'une des deux hosties du "miracle de Faverney" survenu à la Pentecôte 1608. Le saint sacrement était traditionnellement exposé dans un ostensoir-reliquaire ce jour- là. Or, dans la nuit du 25 au 26 mai, un incendie se déclara dans l'église et des témoins constatèrent que le reposoir sur lequel était placé l'ostensoir était consumé, mais que ce dernier était comme « suspendu dans les airs » à la hauteur où il se trouvait la veille, contre la grille du choeur. Il serait resté suspendu dans les airs durant 33 heures. Le magistrat de Dole entreprit très rapidement des démarches pour obtenir l'une des deux hosties du miracle. Elle fut reçue à Dole au mois de décembre 1608 lors d'une procession solennelle. Elle fut placée dans un ostensoir, sous un dais, puis déposée à la collégiale Notre-Dame, avant d'être transférée, en 1612, dans la Sainte-Chapelle construite contre le choeur de la collégiale.
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
    • Grâce particulière
    • Voeu
    Jour(s) de fête :
    • Mardi de Pentecôte
    Type de fréquentation :
    Compléments sur les fréquentations :
    La sainte hostie était considérée par les dolois comme un palladium. Ils se placèrent sous sa protection, notamment durant le siège de Dole par les troupes de Louis XIII en 1636. Jean Boivyn, avocat au parlement de Dole au début du XVIIe siècle, rapporta que le 6 juin de cette année, un boulet de canon serait tombé au milieu d'une foule de 300 personnes qui assistaient à la messe devant la Sainte-Chapelle, sans faire de victimes. D'après A. Rousset (Notice historique et statistique sur la ville de Dole, Besançon, 1854, p. 182), on faisait imprimer des billets bénits et sanctifiés par le contact avec le reliquaire qui renfermait l'hostie. Ces billets étaient placés à la porte des maisons et portés sur eux par les habitants.
    Pratiques individuelles :
      Pratiques en présence du clergé :
      • Processions
      • Messe
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
        • Saint-Sacrement
          Une confrérie du Saint-Sacrement aurait été fondée à Dole en 1656.
        Indulgence(s) :
          Compléments sur le culte :
          Lors des cérémonies du mardi de Pentecôte à Dole, les bénédictins de Faverney étaient présents, ou au moins l'un de leurs représentants. Une messe en la collégiale clôturait la procession. Trois autres fois dans l'année, aux quatre-temps du printemps, été et hiver, avait lieu une ostension de l'hostie, qui attirait les pèlerins. Des ostensions extraordinaires avaient également lieu pour les "grands" ou lors de pèlerinages exceptionnels.

          L'ÉDIFICE

          Description :
          La Sainte-Chapelle de Dole est le premier édifice classique construit en Franche-Comté. Elle a été édifiée à l'extrémité est du collatéral sud de la collégiale Notre-Dame de Dole, important édifice du XVIe siècle. La Sainte-Chapelle a été réalisée à la demande de la confrérie Saint-Yves des avocats pour abriter la sainte hostie obtenue de Faverney en décembre 1608.
          Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
            Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention : 1608
              Initiative de la fondation :
              • Groupe de fidèles
              Environnement institutionnel, politique et religieux :
              Lors du miracle des hosties de Faverney, Dole était encore la capitale politique et intellectuelle de la Franche-Comté. Il y siégeait le parlement de la Province, la cour des comptes et l'université. La ville était également l'un des bastions de la Réforme catholique, que favorisa notamment, dès le XVIe siècle, l'installation de Jésuites et de Capucins. C'est à la demande du magistrat de Dole, qui vit là une occasion de concurrencer Besançon et la dévotion au Saint-Suaire, que l'une des deux hosties, grâce à l'intervention de l'archiduc d'Autriche Albert, souverain des Pays-Bas et de la Franche-Comté, fut donnée à la ville. Les élites doloises décidèrent de se placer sous la protection de l'hostie.
              Phases d'évolution :
              La Sainte Hostie de Faverney semble avoir joué un rôle protecteur pour les habitants dès sa réception à Dole. Après sa destruction durant la Révolution, certaines manifestations liées au miracle des hosties de Faverney ont perduré : en 1820, on célébra à Dole une cérémonie d'amende honorable pour la profanation de l'hostie ; la procession commémorative a eu lieu pour la dernière fois à Dole en 1889.
              Evénements marquants :
              • Arrivée de la relique (1608)
                L'hostie arriva à Dole le 22 décembre 1608.
              • Construction (1609)
                Établissement du marché pour la construction de la Sainte-Chapelle.
              • Dédicace (1614)
                Le 24 décembre 1612, la chapelle construite pour abriter la sainte Hostie est appelée Sainte-Chapelle. Le 19 mai 1614, la Sainte-Chapelle est consacrée sous le nom de saint Yves par l'archevêque de Besançon Ferdinand de Rye.
              • Création d'un office (1738)
                Un chanoine du chapitre Notre-Dame de Dole compose un office particulier pour le mardi dans l'octave de la Pentecôte, sous le rite double de première classe.
              • Disparition de reliques (1794)
                L'hostie est détruite en 1793 ou 1794.
              • Restauration (1859)
                La Sainte-Chapelle est restaurée.
              Rayonnement(s) :

                RÉFÉRENCES

                Source(s) :
                • Images (1609)
                  Gravure du Dolois Anatoile Chastel. Gravure à cinq compartiments composant une sorte de retable. Représentation insistant sur le caractère eucharistique du miracle et sur la procession de Faverney à Dole (Collection de la Bibl. mun. de Dole ).
                • Images (1609)
                  Gravure du Dijonnais Nicolas Spirinx. Composition tripartite représentant le miracle de Faverney et la procession de Faverney à Dole, BnF, estampes, Va 39 (H127849).
                • Archives (1608)
                  Arch. dép. de Haute-Saône, H 455 : traité entre la ville de Dole et l'abbé de Faverney, 18 décembre 1608.
                • Source publiée
                  Relation fidelle du miracle du Saint-Sacrement arrivé à Faverney en 1608, par M. Boivin, président au parlement de Dole, Dole, chez Prudont, 1838.
                • Livres manuscrits
                  Procès-verbal et information du miracle des saintes hosties de Dole et de Faverney collationné sur l'original. Copie de la fin XVIIe siècle, Bibl. de l'Arsenal, Paris, ms. 3707.
                • Archives
                  Lettres de l'archiduc Albert à l'abbé de Faverney, dom Alphonse Doresmieux, au sujet de la concession à Dole de l'une des deux hosties miraculeuses, Bibl. mun. de Besançon, Fonds Chifflet, ms 3, fol. 51-56.
                Bibliographie :
                • MARCHAL, C. et TRAMAUX, M., ss dir., Le miracle de Faverney (1608). L'eucharistie : environnement et temps de l'histoire. Actes du colloque de Faverney (9 et 10 mai 2008), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2010.
                • JACQUEMART, J-P., Architectures comtoises de la Renaissance, 1525-1636, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2007, p. 233-236.
                • GRESSET, M., «Dole et l'hostie de Faverney », in Un millénaire religieux en pays dolois, Cahiers Dolois, n°9, 1992.
                • PIDOUX DE LA MADUERE, P. A., Histoire populaire du miracle des saintes hosties de Faverney et de leur culte à Dole et Faverney, Dole, 1908.
                • PIDOUX DE LA MADUERE, P. A., Histoire de la confrérie de Saint-Yves des Avocats, de la sainte hostie miraculeuse et de la confrérie du Saint-Sacrement à Dole, Dole, 1902.
                Etude(s) universitaire(s) :

                PHOTOGRAPHIES LIÉES

                Objet de dévotion :
                • Vitrail de la Sainte-Chapelle, représentation de l'arrivée de l'Hostie miraculeuse à Dole - Aurélia Bully - 2014
                • Le saint sacrement, peinture du pan nord de la Sainte-Chapelle - Aurélia Bully - 2014
                Edifice :
                • Sainte-Chapelle, collégiale de Dole, vue intérieure depuis la nef - Aurélia Bully - 2014
                • Sainte-Chapelle, vue extérieure depuis le sud - Aurélia Bully - 2014
                Autre :

                À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                Enquêteur :
                • BULLY Aurelia
                Rédacteur :
                • BULLY Aurelia
                Date de l'enquête :
                2014
                Date de rédaction de la fiche :
                2014
                Etat de l'enquête :
                En cours
                Pour citer cette ficheBULLY Aurelia, « Sainte-Hostie », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/546/sainte-hostie, version du 17/03/2014, consulté le 20/11/2018