INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saints-Martyrs de Créteil

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saints-Martyrs de Créteil
Période d'activité :
860 - 2018
Commune :
Créteil
Département :
Val de Marne
Crypte de l\'église Saint-Christophe, XIIIe siècle

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Créteil
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: (1966 - 2018)
Ancien: Paris (IXe siècle - 1966)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Christophe de Créteil (IXe siècle - 2018)
Ancienne: Saint-Christophe de Créteil (? - ?)

Site

Type de site :
Altitude :
46 m
Compléments :
Site urbain.

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Village
Type de proximités :
Compléments :
Habitat : Centre du village

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saints-Martyrs de Créteil (860 - 2018)
Compléments :
La date de début du culte est donnée d'après le martyrologe d'Usuard.
Type de lieu de culte :
Eglise paroissiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Christophe
Saints patrons :
  • Christophe (900 - 2018)
Compléments :
Date de début du patronage : avant 900 ; l'église existe sans doute dès le VIIe siècle (Galmiche, à paraître).

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Agoard et Aglibert, martyrs
Nature de l'objet :
Corps saint (= en entier)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
860
Compléments :
Emplacement : les reliques des martyrs se trouvent dans des châsses avant 1462 (authentique conservée dans les châsses, éd. Jurgens, 1979, p. 52). Placées sur le maître autel, elles ont été cachées dans les murs du clocher en 1567 (Du Breul, 1612, p. 1165). Enterrées en 1793 dans le cimetière, elles en sont exhumées en 1795. Elles sont enfermées dans de nouvelles châsses en 1838 (bois vitré) puis en 1879 (cuivre verni).

Le tombeau, autrefois à l'antique (Du Breul) et muni d'un couvercle en dos d'âne (Guilhermy) a été rompu en partie en 1567, fermé en 1697 pour empêcher le vol de reliques, brisé en 1793 et reconstruit en 1838 puis recouvert d'un placage de dalles. Il se trouve dans la crypte. Il contenait dans un coffre de bois de nombreux ossements adultes attribués aux « Saints-Innocents » martyrisés avec Agoard et Aglibert. Ces ossements ont été placés dans les anciennes châsses des martyrs en 1879 (Jurgens, 1979, p. 85-92).

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Une Passion a été rédigée vers la fin du XIe siècle au plus tôt ("BHL" 168, éd. "AASS Iunii", IV, p. 815-816), ayant peut-être remplacée un récit de la fin de l'époque carolingienne. La trame du récit, tiré de la Grande Passion des saints sénonais Savinien et Potentien (elle-même écrite vers 1046-1079), est la suivante : de retour de Paris – où ils avaient tenté de prêcher en vain – vers Sens, Altin et Edoald prêchent à Créteil où ils baptisent Agoard, Aglibert et leurs familles. Ces derniers renversent les idoles du temple. Le préfet Agrippinus envoie un juge sur place. Agoard et Aglibert refusent de sacrifier aux dieux romains et sont condamnés à périr par le glaive. La tradition veut qu'ils aient été « decollez avec des massues » (Du Breul, 1612, p. 1165).
Miracles :
pas de récit conservé
Type(s) de motivation :
  • Action de grâce
  • Piété
  • Voeu
Recours :
    Jour(s) de fête :
      Type de fréquentation :
      Continu
      Compléments sur les fréquentations :
      Jours de fête : Fête des saints martyrs (24 juin, puis 25 juin).
      Pratiques individuelles :
      • Circumambulation
      • Embrasser
      • Pénitence
      • Prières
      • Toucher
      • Incubation
      • Dons
      Pratiques en présence du clergé :
      • Processions
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
        • Notre-Dame du Mèche (1394)
          fondation de la Confrérie Notre-Dame du Mèche, dont le pèlerinage est associé à celui des saints de Créteil. Elle tombe en désuétude vers 1672 (Jurgens, 1979, p. 49, 56, 65).
        • Confrérie des Martyrs (1672)
          fondation d'une nouvelle confrérie de dévotion qui obtient de Clément X des indulgences plénières pour le jour de la fête des saints martyrs (25 juin).
        • Confrérie des Martyrs (1803-1870)
          1803-1870 : Confrérie des Martyrs.
        Indulgence(s) :
        • Partielle (1379)
          Datation : 14 novembre 1379. Durée : Un an et un jour. Un an et un jour d'indulgences sont accordés par Clément VII à tous ceux qui viendront prier dans l'église et dans la chapelle Notre-Dame du Mèche et poseront leur main sur les vitres des châsses des martyrs (original disparu ; copie Arch. nat., Y2, f. 203v).
        Compléments sur le culte :
        Pratiques individuelles : circumambulation, don, embrasser, incubation, pénitence, prière, toucher. En 1504, la vente de chandelles de cire aux pèlerins à Notre-Dame des Mêches est affermée. Pratiques en présence du clergé : processions (les deux châsses étaient portées exclusivement par des enfants natifs de Créteil : Du Breul, 1612, p. 1165), pain bénit.

        L'ÉDIFICE

        Description :
        l'église a été reconstruite au XIIIe siècle, à l'exception du clocher (haut de 25 mètres, celui-ci date du XIe siècle). Elle comporte trois nefs de neuf travées voûtées d'ogives. La crypte du XIIIe siècle, située sous le choeur, est rectangulaire et contient le tombeau des martyrs dans l'angle nord.
        Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
        • Croix (XIIIe siècle)
          Le pèlerinage aux martyrs de Créteil est associé à partir de 1379 à celui à Notre-Dame du Mèche, une chapelle située à quelque distance, au bas du village. Non loin de là, jusqu'au début du XXe siècle, la croix des saints Agoard et Aglibert marquait le lieu où ils auraient habité, tandis qu'à l'opposé se trouvait une autre croix, la Croix Tabourit ou Taboureau, marquant le lieu présumé de leur martyre, qui était l'emplacement d'un ancien cimetière (mention par Du Breul, 1612, p. 1165 ; Jurgens, 1979, p. 18-19). Datation: XIIIe-XIXe siècles
        Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
        • Mobilier (1838)
          Le sarcophage des martyrs est placé dans l'angle nord de la crypte, à côté du maître-autel. Reconstruit en 1838.

        HISTOIRE DU SANCTUAIRE

        Origines :
        Date de première mention : VIIe siècle
        Initiative de la fondation :
        • Chapitre
        • Evêque
        Environnement institutionnel, politique et religieux :
        Date de la première mention : VIIe siècle (monnaie d'or marquée « Cristoialo porto »). Initiative de la fondation : probablement l'évêque et le chapitre de Notre-Dame de Paris
        Phases d'évolution :
        Evénements marquants :
        • Pèlerinage (1637)
          pèlerinage d'Anne d'Autriche fin septembre 1637 (authentique conservée dans les châsses : éd. Jurgens, 1979, p 65).
        Rayonnement(s) :
        • Local (860 -> 1790)
          Date de début de rayonnement : avant 860 (première mention : martyrologe d'Usuard, éd. Dubois, 1965, p. 253). Date de fin de rayonnement : 1790. Le culte est ensuite relancé entre 1803 et 1870, puis de nouveau entre 1877 et 1879. Les reliques sont enterrées dans le cimetière de 1793 à 1795.

        RÉFÉRENCES

        Source(s) :
        • Érudit local (1843-1853)
          Guilhermy, Description des localités du département de la Seine avant l'annexion de 1859, BNF, fr n.a. 6117, f. 207-213 (visites à Créteil en 1843 et 1853).
        • Archives (1672-1879)
          Archives de l'archevêché de Paris : 3G1 n°2 (1672-1879)
        • Archives
          Archives paroissiales de l'église Saint-Christophe de Créteil, 4 C3 13 (enveloppe des authentiques) et Z2 (notes de l'abbé Dambrine)
        Bibliographie :
        • JURGENS, Madeleine, L'histoire de l'église de Créteil, Créteil, 1979.
        • Du Breul, Jacques, Le théâtre des antiquitez de Paris…, Paris, Claude de la Tour, 1612, p. 1164-1166.
        • GALMICHE, Thierry, «La crypte de l'église Saint-Christophe de Créteil (Val-de-Marne) », in Cryptes médiévales et culte des saints en Ile-de-France et en Picardie.
        Etude(s) universitaire(s) :

        PHOTOGRAPHIES LIÉES

        Objet de dévotion :
        Edifice :
        • Crypte de l'église Saint-Christophe, XIIIe siècle  - Cl. J.-F. Amelot - 2015
        Autre :

        À PROPOS DE L'ENQUÊTE

        Enquêteur :
        • GILLON Pierre
        Rédacteur :
        • GILLON Pierre
        Date de l'enquête :
        2003-2012
        Date de rédaction de la fiche :
        2012
        Etat de l'enquête :
        Complète
        Pour citer cette ficheGILLON Pierre, « Saints-Martyrs de Créteil », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
        url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/544/saints-martyrs-de-creteil, version du 16/07/2018, consulté le 20/11/2018