INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-d'Onoz

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-d'Onoz
Période d'activité :
1701-1799 - 2017
Commune :
Onoz
Département :
Jura
Pèlerinage à Onoz, début XXe s., coll. part.

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Onoz
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Saint-Claude (1742 - 2017)
Ancien: Besançon (1701-1799 - 1742)
Paroisse :
Actuelle: Notre-Dame du Vaucluse (? - 2017)
Ancienne: Onoz (? - ?)

Site

Type de site :
Plateau
Altitude :
590 m
Compléments :
Le village était situé, avant la création du lac artificiel de Vouglans, sur la rive droite de l'Ain. L'église est édifiée sur une petite butte au coeur du village.

Paysage

Type de couvert végétal :
Bois
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Village
Type de proximités :
Abbaye
Château
Cours d'eau
Compléments :
Onoz se trouvait, jusqu'à la mise en eau du lac artificiel de Vouglans, en 1968, à proximité de la Chartreuse de Vaucluse, fondée dans la première moitié du XIIe siècle, à présent ensevelie sous les eaux de la retenue, et de l'Ain. À courte distance au nord-ouest du village se trouvait également le château de Virechâtel, aujourd'hui en ruine.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-d'Onoz (1701-1799 - 2017)
Compléments :
Un pèlerinage existait déjà, au moins au XVIIe siècle, dans cette localité, où l'on vénérait une statue miraculeuse de la Vierge.
Type de lieu de culte :
Eglise paroissiale
Nom du lieu de culte :
Nativité Notre-Dame
Saints patrons :
  • Vierge Marie (? - ?)
Compléments :
L'église serait actuellement dédiée à la Nativité Notre-Dame, après avoir été sous le vocable de Saint-Benoît et auparavant de Saint-Romain.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Notre-Dame
Nature de l'objet :
Peinture sur bois
Matériau de l'objet :
Bois
Dimensions de l'objet :
l : 19 cm de large ; h : 27 environ
Emplacement :
Dans une niche, dans une chapelle de l'église.
Datation de l'objet :
1705
Compléments :
Ce tableau sur bois de cyprès était une copie d'une image de la Vierge conservée en l'église Santa-Maria in Portico in Campitelli à Rome, objet d'un pèlerinage depuis la seconde moitié du XVIIe siècle. Ce tableau fut brûlé en place publique d'Orgelet par les révolutionnaires en 1793 ou 1794. On conserva toutefois la planche de cuivre qui servait à reproduire l'image et cette planche fut enfermée dans un reliquaire.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
En 1705, le père Odoardi, religieux de l'étroite observance de la congrégation de Mont-Luc, originaire de Pignerol en Italie, fit établir une copie d'une image d'une Vierge à l'enfant conservée en l'église Santa Maria in Portico in Campitelli à Rome et réputée miraculeuse. En la possession d'Odoardi, la copie de l'image, réalisée en bois de cyprès, aurait produit plusieurs miracles durant les voyages qu'il avait entrepris pour son ordre. Ceux-ci l'amenèrent à Onoz, où le baron d'Arnans, seigneur de Virechâtel, lui offrit l'hospitalité, après que le roi lui eut refusé la possibilité de construire une église en l'honneur de la Sainte-Vierge sur des terres qui lui avaient été attribuées à Marigna, à quelques kilomètres de là. Onoz était déjà réputé pour son pèlerinage, qui aurait rassemblé en 1680 plus de six mille personnes qui vinrent honorer une statue miraculeuse de la Vierge. Odoardi vécut là en ermite et à sa mort, en 1736, l'image miraculeuse fut présentée en l'église d'Onoz où elle a ensuite été conservée.
Miracles :
L'image de la Vierge est réputée avoir produit des miracles dès sa réalisation, puis ensuite alors que le père Odoardi en était encore le possesseur lors de sa retraite à Onoz, mais également après sa mort, l'image étant conservée dans l'église du village.
Type(s) de motivation :
  • Voeu
Recours :
  • Epizootie
  • Thérapie
  • Biens de la terre
  • Fécondité
Jour(s) de fête :
  • Nativité Vierge Marie
Type de fréquentation :
Annuel (= juste pour une fête)
Compléments sur les fréquentations :
On dit dans la région que l'on avait recours à saint Claude pour obtenir un garçon et à Notre-Dame d'Onoz pour obtenir une fille. Le pèlerinage était particulièrement fréquenté le 8 septembre.
Pratiques individuelles :
  • Prières
Pratiques en présence du clergé :
  • Processions
  • Messe
Ex voto :
    Confrérie(s) :
      Indulgence(s) :
      • Plénière (1705)
        Clément IX aurait béni l'image et y aurait attaché une indulgence plénière, accordée à ceux qui visiteraient l'image.
      Compléments sur le culte :
      Actuellement, le pèlerinage a lieu le samedi précédent le 8 septembre.

      L'ÉDIFICE

      Description :
      L'église d'Onoz est déjà mentionnée dans un diplôme de l'archevêque de Besançon confirmant aux religieux de Saint-Oyend (Saint-Claude) la possession d'églises, vers 1110. L'église actuelle est pourvue d'un clocher porche. Elle est constituée d'une nef étroite, de deux chapelles formant transept et d'un choeur quadrangulaire.
      Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
        Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

          HISTOIRE DU SANCTUAIRE

          Origines :
          Date de première mention :
          Initiative de la fondation :
          • Religieux
          Environnement institutionnel, politique et religieux :
          Un pèlerinage à Notre-Dame était déjà fréquenté dans le village d'Onoz avant l'arrivée de l'image miraculeuse du père Odoardi dans les années 1730. On ignore son origine mais il semble qu'on y vénérait une statue de la Vierge.
          Phases d'évolution :
          On vénéra dans un premier temps le tableau apporté à Onoz par le père Odoardi. Après sa destruction à la Révolution, une matrice de cuivre, qui servait, semble-t-il, à reproduire l'image du tableau, le remplaça. Les pèlerins, aujourd'hui, se rendent en procession auprès d'une statue de Notre Dame, située sur une butte dominant le village.
          Evénements marquants :
          • Fabrication de l'objet de dévotion (1705)
            Le père Odoardi fait fabriquer une copie d'une image de la Vierge à l'enfant conservée à Rome.
          • Mort du dernier ermite (1736)
            Mort du père Odoardi, qui vivait en ermite à Onoz.
          • ? (1744)
            Un décret de l'archevêque de Besançon confirme l'appartenance de l'image miraculeuse à l'église d'Onoz.
          • ? (1774)
            L'emplacement de la sépulture du père Odoardi, dans la chapelle sud de l'église, où est conservée l'image miraculeuse en l'église d'Onoz, est marqué d'une dalle gravée portant une épitaphe.
          • Destruction (1794)
            La tableau est brûlé en place publique à Orgelet, en 1793 ou 1794.
          Rayonnement(s) :
          • Régional (XVIIIe siècle -> 1800-1900)
            D'après A. Rousset, qui publiait dans son "Dictionnaire des communes", la notice sur Onoz, en 1856, le pèlerinage était alors fréquenté par un grand concours de peuple provenant des régions limitrophes (Bresse, Bugey, Mâconnais, Lyonnais, Bourgogne).
          • Local (XXe siècle -> 2017)
            Le rayonnement du pèlerinage à Onoz de nos jours est essentiellement local.

          RÉFÉRENCES

          Source(s) :
          • Site internet
            description du sanctuaire Santa Maria in Campitelli à Rome : http://www.santuaricristiani.iccd.beniculturali.it/Common/dettaglio.aspx?idsantuario=2165
          Bibliographie :
          • CONSTANTIN, Notice historique et manuel de pèlerinage de Notre-Dame d'Onoz, Lons-le-Saunier, impr. de la Croix du Jura, 1914.
          • DALOD, Abbé, Histoire de Notre-Dame d'Onoz, près d'Orgelet, en Franche-Comté (Jura), Macon, impr. E. Protat, 1875.
          • HAMON, André Jean Marie, L'histoire du culte de la sainte Vierge en France depuis l'origine du Christianisme jusqu'à nos jours, vol. 6, Paris, Henri Plon, 1866.
          • ROUSSET, André, Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, t. IV, Lons-le-Saunier, 1856, p. 539-540.
          • JOLI DE SAINT-CLAUDE, père (OFM), Histoire de l'image miraculeuse de Notre-Dame d'Ounoz, près d'Orgelet en Franche-Comté, Besançon, Bogillot, 1757.
          Etude(s) universitaire(s) :

          PHOTOGRAPHIES LIÉES

          Objet de dévotion :
          • Pèlerinage à Onoz, début XXe s., coll. part.
          • Statue de Notre-Dame, Onoz - Aurélia Bully - 2014
          Edifice :
          Autre :

          À PROPOS DE L'ENQUÊTE

          Enquêteur :
          • BULLY Aurelia
          Rédacteur :
          • BULLY Aurelia
          Date de l'enquête :
          2013
          Date de rédaction de la fiche :
          2014
          Etat de l'enquête :
          En cours
          Pour citer cette ficheBULLY Aurelia, « Notre-Dame-d'Onoz », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
          url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/538/notre-dame-donoz, version du 16/09/2014, consulté le 14/12/2017