INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Lubin

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Lubin
Période d'activité :
Xe siècle - 1791
Commune :
Beaufort-en-Vallée
Département :
Maine et Loire

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Beaufort-en-Vallée
Hameau/Lieu-dit :
Saint-Pierre-du-Lac
Diocèse :
Actuel: Angers (? - ?)
Ancien: Angers (Xe siècle - 1791)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: Beaufort (Xe siècle - 1791)

Site

Type de site :
Altitude :
25 m
Compléments :
Altitude : min. 17 m et max. 51 m.

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Hameau
Type de proximités :
Compléments :
Habitat : Oui

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Lubin (Xe siècle - 1791)
Compléments :
Le culte est aussi connu sous le nom de Leobin. Le pèlerinage est attesté par une mention du XVe siècle (indulgence) et une autre duXVIIe siècle (A.D.M.L. : ms H 1289).
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Saint-Leobin
Saints patrons :
  • Leobin (Xe siècle - 1791)
Compléments :
Bien qu'on ne puisse situer avec précision sa date de construction, la chapelle Saint-Leobin était d'architecture romane. À partir de la fin du XVIIIe siècle, la chapelle n'est plus guère entretenue : elle est vendue comme bien national en 1791, et finalement détruite.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
saint Lubin
Nature de l'objet :
Matériau de l'objet :
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
Compléments :
Les origines de ce pèlerinage sont inconnues, mais il semble n'y avoir aucune relique si l'on en croit le ms. A.D.M.L., H 1289 (XVII siècle), f. 41r.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Lubin
      Type de fréquentation :
      Pratiques individuelles :
      • Prières
      Pratiques en présence du clergé :
      • Messe
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
          Indulgence(s) :
          • Partielle (1435)
            Octroi d'indulgences à la chapelle le 14 juillet 1435 : "in qua quamplurima miracula efficiuntur, propter guerrarum turbines et mortalitatum pestes desolata existit totaliter…" (DENIFLE, t. II, p. 103) ; traduction : « chapelle qui avait été ruinée par les troubles consécutifs aux guerres et les épidémies mortelles, dans laquelle sont survenus de nombreux miracles… »
          Compléments sur le culte :
          Jours de fête : 15 septembre (Fête du saint), Toussaint. Une note anonyme du XVIIe siècle décrit le pèlerinage : « C'est une simple chapelle de dévotion, et non un titre de bénéfice, ni meme une prestimonie ou legs. Elle n'a […] jamais été aux decimes ; il n'y a point aussi de fondacion, ni aucun revenu fixe affecté, ni maison, ni rente, ni aucun fond. C'est seulement un pelerinage en l'honneur de s. Lubin, sans que nous en ayions aucune relique, mais c'est une ancienne devocion et un ancien pelerinage, qui commence au jour de la fête de st. Lubin, 15 septembre, jour de l'octave de la Nativité de la Vierge, et dure souvent jusqu'à la Toussaint. Les pèlerins y viennent de beaucoup d'endroits dans ce tems là, et y font dire des evangiles, et quelques fois des messes basses, qui aidoient ou aident encore à remplir de messes le vicaire de St.-Pierre avec celles qu'il a dailleurs comme vicaire de St.-Pierre. Les pelerins ont aussi a coutumé de bruler de petites chandelles en l'honneur de s. Lubin dans cette chapelle, ce qu'on appelle la boite des chandelles ; et ce qu'ils donnent pour les chandelles aide à l'entretien de cette chapelle » (A.D.M.L., H 1289, f. 41r).

          L'ÉDIFICE

          Description :
          Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
            Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention :
              Initiative de la fondation :
                Environnement institutionnel, politique et religieux :
                Phases d'évolution :
                Evénements marquants :
                  Rayonnement(s) :
                  • Local (Xe siècle -> 1789)
                    Pas d'informations complémentaires.

                  RÉFÉRENCES

                  Source(s) :
                  • Archives
                    A.D.M.L., H 1289, f. 41r.
                  Bibliographie :
                  • Matz, Jean-Michel, Les miracles de l'évêque Jean Michel, et le culte des saints dans le diocèse d'Angers (v. 1370-1560), Université Paris X-Nanterre, thèse sous la direction d'A. Vauchez (vol.1), Nanterre, 1993, p. 37.
                  • Denifle, Henri, La Désolation des églises, monastères et hôpitaux en France pendant la Guerre de Cent Ans, t. I, Documents relatifs au XVe siècle, Paris, Alphonse Picard et fils, 1897.
                  Etude(s) universitaire(s) :

                  PHOTOGRAPHIES LIÉES

                  Objet de dévotion :
                  Edifice :
                  Autre :

                  À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                  Enquêteur :
                  • MATZ Jean-Michel
                  Rédacteur :
                  • KERBASTARD Nolwenn
                  Date de l'enquête :
                  2013
                  Date de rédaction de la fiche :
                  2013
                  Etat de l'enquête :
                  Complète
                  Pour citer cette ficheKERBASTARD Nolwenn, « Saint-Lubin », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                  url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/537/saint-lubin, version du 14/04/2014, consulté le 14/12/2017