INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Lézin

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Lézin
Période d'activité :
IXe siècle - 1800
Commune :
Angers
Département :
Maine et Loire

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Angers
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Angers (1801 - 2017)
Ancien: Angers (IXe siècle - 1800)
Paroisse :
Actuelle: Angers-Centre (? - ?)
Ancienne: ? (IXe siècle - 1800)

Site

Type de site :
Rive de cours d'eau
Altitude :
64 m
Compléments :
Angers s'est développée à partir d'un promontoire rocheux qui domine les basses vallées angevines : le château d'Angers, la cité historique et la cathédrale se trouvent sur ce promontoire.

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Ville
Type de proximités :
Axe de circulation
Château
Cours d'eau
Compléments :
Habitat : Oui

Proximités : Cathédrale Saint-Maurice, Château d'Angers, la Maine.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Lézin (IXe siècle - 1800)
Compléments :
"La Vita S. Licinii" date du VIe siècle la dédicace de la collégiale au Baptiste ; la double dédicace n'est attestée qu'en 864 (« congregationi sancti Ioannis Baptistae et sancti Licinii ») et, à partir du Xe siècle, le vocable de « Saint-Lézin » est de plus en plus employé seul.
Type de lieu de culte :
Collégiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Jean-Baptiste et Saint-Lézin
Saints patrons :
  • Jean-Baptiste et Lézin (VIe siècle - XVe siècle)
Compléments :
Une communauté monastique dédiée à Jean-Baptiste est fondée par Lézin, évêque d'Angers, à la fin du VIe siècle. L'église devient collégiale dès le IXe siècle sous le patronage de saint Jean-Baptiste et saint Lézin. Au XVe siècle, l'église est communément appelée Saint-Julien en raison d'une aumônerie voisine qui conservait une relique de l'évêque du Mans. Le chapitre est réuni en 1696 au séminaire tenu par les sulpiciens ; la collégiale et son cloître disparaissent vers 1800. Quant aux bâtiments subsistants, ils sont intégrés dans le pensionnat Saint-Julien en 1841, avant de disparaître vers 1919.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Lézin
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Le corps du saint est placé dès le VIIe siècle dans une chapelle située au côté droit du choeur.
Datation de l'objet :
606
Compléments :
Au XVIe siècle, étaient encore exposés dans l'église « la chasuble, l'estolle, la ceincture et le cor de chasse dudit s. Lézin » (BRUNEAU DE TARTIFUME, J., "Histoire d'Angers contenant ce qui est remarquable en tout ce qui estoit anciennement dict la ville d'Angers", Bruxelles, Librairie P. Châtelain, 1977, p. 92).

Guibert de Nogent se fait également l'écho de la querelle qui opposa les moines de l'ancien monastère Saint-Jean-Baptiste à ceux de Constantinople quant à la possession du chef du Baptiste (P.L., t. 156, col. 624) ; mais les prétentions de l'établissement angevin n'ont pas laissé de traces.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Lézin fut le connétable du roi Clotaire, puis le gouverneur des provinces armoricaines, avant de se retirer à l'abbaye de Chalonnes pour y devenir moine. À la mort de l'évêque d'Angers, les angevins le tirèrent du monastère et le choisirent pour être leur évêque. Selon le martyrologe romain, il serait mort vers 606.
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Toussaint
      Type de fréquentation :
      Pratiques individuelles :
      • Prières
      • Toucher
      Pratiques en présence du clergé :
        Ex voto :
          Confrérie(s) :
            Indulgence(s) :
              Compléments sur le culte :
              Le pèlerinage est difficile à repérer aux XIVe-XVIe siècles, mais saint Lézin reste le patron des ardoisiers et de la nation d'Anjou de l'Université d'Angers, qui avait fondé un service solennel en son honneur dans la collégiale en 1420. Il existe également une fête locale au 13 février. En 1525, l'évêque François de Rohan allégua les nombreux miracles obtenus par son intercession pour déclarer la fête obligatoire (H. ARNAULT, Statuts du diocèse d'Angers, Angers, O. Avril, 1680, p. 259-260).

              L'ÉDIFICE

              Description :
              L'église primitive a disparu ; elle fut rebâtie au XIIe siècle, et le clocher semble dater du XIIIe siècle. Au XVe siècle, le choeur est remanié, peut-être agrandi, et une chapelle des fonts est rapportée contre la nef, à l'ouest du clocher. En 1531, l'architecte Jean Delespine construit notamment une galerie de cloître. La collégiale et son cloître disparaissent vers 1800. Quant aux bâtiments subsistants, ils sont intégrés dans le pensionnat Saint-Julien en 1841, avant de disparaitre vers 1919.
              Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
                Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                  HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                  Origines :
                  Date de première mention :
                  Initiative de la fondation :
                    Environnement institutionnel, politique et religieux :
                    Phases d'évolution :
                    Evénements marquants :
                      Rayonnement(s) :

                        RÉFÉRENCES

                        Source(s) :
                        • Érudit local (1977)
                          BRUNEAU DE TARTIFUME (Jacques), "Histoire d'Angers contenant ce qui est remarquable en tout ce qui estoit anciennement dict la ville d'Angers", Bruxelles, Librairie P. Châtelain, 1977.
                        • Vita
                          "Vita S. Licinii, episcopi Andegavensis" (AASS, Feb., XIII, p. 678-682)
                        Bibliographie :
                        • Matz, Jean-Michel, Les miracles de l'évêque Jean Michel, et le culte des saints dans le diocèse d'Angers (v. 1370-1560), Université Paris X-Nanterre, thèse sous la direction d'A. Vauchez (vol.1), Nanterre, 1993, p. 25.
                        • Pietri, Luce, «Angers », in Topographie chrétienne des cités de la Gaule. T. V. Province ecclésiastique de Tours, Paris, de Boccard, 1987, p. 67-81.
                        • Arnault, Henri, Statuts du diocèse d'Angers, Angers, O. Avril, 1680.
                        Etude(s) universitaire(s) :

                        PHOTOGRAPHIES LIÉES

                        Objet de dévotion :
                        Edifice :
                        Autre :

                        À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                        Enquêteur :
                        • MATZ Jean-Michel
                        Rédacteur :
                        • KERBASTARD Nolwenn
                        Date de l'enquête :
                        2013
                        Date de rédaction de la fiche :
                        2013
                        Etat de l'enquête :
                        Complète
                        Pour citer cette ficheKERBASTARD Nolwenn, « Saint-Lézin », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                        url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/533/saint-lezin, version du 14/04/2014, consulté le 11/12/2017