INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Gohard

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Gohard
Période d'activité :
IXe siècle - 1791
Commune :
Angers
Département :
Maine et Loire

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Angers
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel:
Ancien: Angers (Ve siècle - 1791)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: ? (Ve siècle - 1791)

Site

Type de site :
Rive de cours d'eau
Altitude :
64 m
Compléments :
Type de site : urbain

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Ville
Type de proximités :
Axe de circulation
Château
Cours d'eau
Compléments :
Habitat : Oui

Proximités : Cathédrale Saint-Maurice, Château d'Angers, la Maine.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Gohard (IXe siècle - 1791)
Compléments :
Le culte a sans doute commencé au moment de la translation du corps de ce saint évêque de Nantes, originaire d'Angers et mort assassiné en 843 par les Normands dans sa cathédrale.
Type de lieu de culte :
Collégiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Pierre
Saints patrons :
  • Pierre (Ve siècle - 1791)
Compléments :
Si la date de construction de l'édifice originel nous est inconnue, la "Vita s. Maurilii" nous informe que celui-ci existait déjà du temps de l'évêque, c'est-à-dire entre 423 et 453. Un débat a d'ailleurs longtemps eu cours à Angers pour déterminer lequel, de Saint-Pierre ou de Saint-Maurice, était l'édifice cultuel le plus ancien de la ville. Depuis les travaux de Luce Pietri, on sait qu'il s'agit de la cathédrale et non de Saint-Pierre.

La première fonction de Saint-Pierre était funéraire : elle devint église collégiale lors de la reconstruction du bâtiment au début du XIe siècle.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Gohard
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
IXe siècle
Compléments :
Le corps du saint évêque de Nantes, assassiné dans sa cathédrale par les Normands (843), fut aussitôt amené à Angers et placé dans l'église Saint-Pierre d'Angers, ville dont il était originaire. Le chef est translaté dans un nouveau reliquaire en 1524 (B.M.A., ms. 776, f. 1).

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Gohard
      Type de fréquentation :
      Pratiques individuelles :
      • Prières
      • Voeux
      • Offrir
      Pratiques en présence du clergé :
      • Messe
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
          Indulgence(s) :
            Compléments sur le culte :
            Pratiques individuelles : prières, voeux, offrandes (comptes pour les années 1527-1535, A.D.M.L., G 1162). Jours de fête : 24 juin (fête du saint).

            L'ÉDIFICE

            Description :
            La collégiale Saint-Pierre a été démolie en 1791, après avoir été vendue comme bien national. Plus aucune trace n'en est visible.
            Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
              Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                Origines :
                Date de première mention :
                Initiative de la fondation :
                  Environnement institutionnel, politique et religieux :
                  Phases d'évolution :
                  Evénements marquants :
                  • Transfert (1524)
                    En 1524, le chef du saint est transféré dans un nouveau reliquaire. Le pèlerinage voit alors fleurir les offrandes.
                  Rayonnement(s) :

                    RÉFÉRENCES

                    Source(s) :
                    • Vita
                      « Vita S. Maurilii metrica auctora Petro », "Analecta Bollandiana", t. XXIII, p. 233-246.
                    • Archives
                      B.M.A., ms. 776, 2f. 1.
                    • Archives
                      A.D.M.L., G 1162.
                    Bibliographie :
                    • Matz, Jean-Michel, Les miracles de l'évêque Jean Michel, et le culte des saints dans le diocèse d'Angers (v. 1370-1560), Université Paris X-Nanterre, thèse sous la direction d'A. Vauchez (vol.1), Nanterre, 1993, p. 27.
                    • Comte, François et Siraudeau, Jean, Documents d'évaluation du patrimoine archéologique des villes de France. Angers, Tours, Centre National d'Archéologie Urbaine, 1990.
                    • Pietri, Luce, «Angers », in Topographie chrétienne des cités de la Gaule. T. V. Province ecclésiastique de Tours, Paris, de Boccard, 1987, p. 67-81.
                    • Mallet, Jacques, «L'église Saint-Pierre d'Angers d'après les fouilles et les textes », in Les pays de l'Ouest. Etudes archéologiques (Actes du 97e congres national des sociétés savantes, Nantes, 1972, Paris, 1977, p. 205-240.
                    • Port, Célestin, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire, 3 vol., Angers, J.-B. Dumoulin, 1874-1878.
                    Etude(s) universitaire(s) :

                    PHOTOGRAPHIES LIÉES

                    Objet de dévotion :
                    Edifice :
                    Autre :

                    À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                    Enquêteur :
                    • MATZ Jean-Michel
                    Rédacteur :
                    • KERBASTARD Nolwenn
                    Date de l'enquête :
                    2013
                    Date de rédaction de la fiche :
                    2013
                    Etat de l'enquête :
                    Complète
                    Pour citer cette ficheKERBASTARD Nolwenn, « Saint-Gohard », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                    url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/525/saint-gohard, version du 08/04/2014, consulté le 20/10/2017