INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Florent

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Florent
Période d'activité :
950 - 1789
Commune :
Saumur
Département :
Maine et Loire

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Saumur
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel:
Ancien: Angers (950 - 1789)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: ? (950 - 1789)

Site

Type de site :
Altitude :
Compléments :
Type de site : urbain.

Altitude : min. 20 m, max. 95 m

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Type de proximités :
Cours d'eau
Compléments :
Habitat : Oui

Proximités : Rivière du Thouet, confluence de celle-ci avec la Loire.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Florent (950 - 1789)
Compléments :
Culte encore très vivant à la fin du Moyen Âge.
Type de lieu de culte :
Abbatiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Florent
Saints patrons :
  • Florent (950 - 1789)
Compléments :
La légende veut que le moine Absalon soit revenu en Anjou avec les reliques de saint Florent, subtilisées aux moines de Tournus. Il trouva refuge aux abords du château primitif de Saumur qui appartenait alors au comte de Blois, Thibault. Averti, celui-ci l'autorisa à s'établir avec un petit groupe de moines dans l'enceinte du château. Il obtint même de l'abbaye de Tournus la restitution des vases sacrées et une partie des livres et chartes du monastère du Mont-Glonne, fondé par saint Florent. Hélie, le premier compagnon d'Absalon, reçut la direction de la communauté et put, dès le 2 mai 950, assister à la consécration de la basilique.
Mais, en 1026, le comte d'Anjou Foulques Nerra prit la ville de Saumur. Les moines, refusant de s'établir à l'emplacement qui leur était offert à Angers, s'installèrent hors les murs et l'abbaye nouvellement construite sur la rive gauche du Thouet prit le nom de Saint-Florent. À la Révolution, l'abbaye fut détruite.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Florent
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Les reliques sont conservées dans une châsse.
Datation de l'objet :
950
Compléments :
Les reliques de saint Florent furent dérobées au XIe siècle par Hugues le Grand, comte de Vermandois, et déposées à Roye, en Picardie. Le pèlerinage, attesté auparavant, dut disparaître un temps.

Mais après la reprise de la ville picarde par le roi de France sur le duc de Bourgogne, en 1475, Louis XI rapporta châsse et reliques à Saumur. Elles furent d'abord déposées dans l'église de Nantilly où plusieurs miracles eurent lieu, avant d'être replacées dans l'abbaye Saint-Florent. Le 25 juin 1480, elles furent placées dans une châsse somptueuse commandée par Louis XI.

Sous Charles VIII, les habitants de Roye obtinrent le retour d'une partie des reliques, transaction homologuée par le Parlement de Paris le 22 mars 1496. Les reliques laissées à Saumur soutinrent dès lors un pèlerinage que les Huguenots tentèrent de faire disparaître en détruisant la châsse en 1562.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Disciple de saint Martin, Florent d'Anjou se retira au Mont-Glonne où il mourut vers 390 après avoir fondé un monastère (AA. SS., sept. T. VI, p. 410-438).
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Florent
      Type de fréquentation :
      Pratiques individuelles :
      • Prières
      Pratiques en présence du clergé :
        Ex voto :
          Confrérie(s) :
            Indulgence(s) :
              Compléments sur le culte :
              Jours de fête : 22 septembre.

              L'ÉDIFICE

              Description :
              Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
                Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                  HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                  Origines :
                  Date de première mention : 950
                  Initiative de la fondation :
                    Environnement institutionnel, politique et religieux :
                    Date de la première mention : 2 mai 950. Voir les seules données disponibles présentées à la section Complément de la rubrique « Objet de dévotion ».
                    Phases d'évolution :
                    Evénements marquants :
                      Rayonnement(s) :

                        RÉFÉRENCES

                        Source(s) :
                          Bibliographie :
                          • MATZ, Jean-Michel, Les miracles de l'évêque Jean Michel, et le culte des saints dans le diocèse d'Angers (v. 1370-1560), Université Paris X-Nanterre, thèse sous la direction d'A. Vauchez (vol.1), Nanterre, 1993, p. 49.
                          • CHAMARD, François, Les vies des saints personnages de l'Anjou, 3 vol, Angers, J. Lecoffre, 1863.
                          Etude(s) universitaire(s) :

                          PHOTOGRAPHIES LIÉES

                          Objet de dévotion :
                          Edifice :
                          Autre :

                          À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                          Enquêteur :
                          • MATZ Jean-Michel
                          Rédacteur :
                          • KERBASTARD Nolwenn
                          Date de l'enquête :
                          2013
                          Date de rédaction de la fiche :
                          2013
                          Etat de l'enquête :
                          Complète
                          Pour citer cette ficheKERBASTARD Nolwenn, « Saint-Florent », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                          url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/522/saint-florent, version du 08/04/2014, consulté le 20/08/2017