INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-sous-Terre

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-sous-Terre
Période d'activité :
1047 - 1790
Commune :
Angers
Département :
Maine et Loire

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Angers
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel:
Ancien: Angers (1047 - 1789)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: Paroisse du Saint-Sauveur et de la Trinité (1047 - 1789)

Site

Type de site :
Rive de cours d'eau
Altitude :
64 m
Compléments :
Type de site : urbain

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Ville
Type de proximités :
Axe de circulation
Château
Cours d'eau
Compléments :
Proximités : Cathédrale Saint-Maurice, Château d'Angers, cité historique, la Maine.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-sous-Terre (1047 - 1790)
Compléments :
Les débuts du pèlerinage sont contemporains de la fondation, en 1047, du prieuré qui l'abrita.
Type de lieu de culte :
Prieuré
Nom du lieu de culte :
Prieuré de L'Evière
Saints patrons :
  • Saint-Sauveur et Trinité (1047 - 1790)
Compléments :
Le prieuré est placé sous le double vocable du Saint-Sauveur et de la Trinité.

La statue fut placée dans la crypte de l'église du prieuré, laquelle prit le nom de chapelle Notre-Dame-sous-Terre. Ce prieuré de Bénédictins fut fondé par Geoffroy Martel et dépendait de l'abbaye de la Trinité de Vendôme. Il fut fermé en 1790, vendu le 25 janvier 1792 en vue de l'installation d'un hôpital, mais l'ensemble fut démoli.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Notre-Dame
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Autre
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Crypte du prieuré de L'Evière, puis chapelle Notre-Dame-sous-terre.
Datation de l'objet :
XIe siècle
Compléments :
D'après la tradition, les moines venus de Vendôme fonder le prieuré en 1047 apportèrent une Vierge en albâtre et la placèrent dans une crypte qui devint aussitôt le but d'un pèlerinage. L'incendie qui dévora la chapelle en 1131 mit fin à ce dernier (L. de CHERANCE, "Un pèlerinage angevin", l'Esvière, Angers, Société Française d'Imprimerie et de Publicité, 1924, p. 11-12).

Il faut attendre l'an 1401 pour assister à l'édification par la reine Yolande d'Aragon, à l'emplacement d'un buisson où venait d'être miraculeusement retrouvée la statue, d'un petit oratoire (encore visible), la chapelle Notre-Dame-sous-terre.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Notre-Dame
      Type de fréquentation :
      Pratiques individuelles :
      • Prières
      Pratiques en présence du clergé :
        Ex voto :
          Confrérie(s) :
            Indulgence(s) :
              Compléments sur le culte :

              L'ÉDIFICE

              Description :
              Crypte du prieuré de L'Evière ; puis chapelle dite « Notre-Dame sous terre ».
              Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
                Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                  HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                  Origines :
                  Date de première mention : 1047
                  Initiative de la fondation :
                  • Seigneur laïc
                  Environnement institutionnel, politique et religieux :
                  Date de la première mention : 1047, puis 1401. Initiative de la fondation : Geoffroy Martel pour le prieuré de L'Esvière, Yolande d'Aragon pour la chapelle.
                  Phases d'évolution :
                  Le pèlerinage ne prend vraiment son essor qu'à partir du milieu du XVe siècle (L. de CHERANCE, op. cit., p. 15).
                  Evénements marquants :
                    Rayonnement(s) :
                    • Local (XIe siècle -> 1789)
                      Rayonnement local.

                    RÉFÉRENCES

                    Source(s) :
                      Bibliographie :
                      • Matz, Jean-Michel, Les miracles de l'évêque Jean Michel, et le culte des saints dans le diocèse d'Angers (v. 1370-1560), Université Paris X-Nanterre, thèse sous la direction d'A. Vauchez (vol.1), Nanterre, 1993, p. 33.
                      • Comte, François et Siraudeau, Jean, Documents d'évaluation du patrimoine archéologique des villes de France. Angers, Tours, Centre National d'Archéologie Urbaine, 1990.
                      • Cherance, Léopold de, Un pèlerinage angevin, l'Esvière, Angers, Société Française d'Imprimerie et de Publicité, 1924.
                      Etude(s) universitaire(s) :

                      PHOTOGRAPHIES LIÉES

                      Objet de dévotion :
                      Edifice :
                      Autre :

                      À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                      Enquêteur :
                      • MATZ Jean-Michel
                      Rédacteur :
                      • KERBASTARD Nolwenn
                      Date de l'enquête :
                      2013
                      Date de rédaction de la fiche :
                      2013
                      Etat de l'enquête :
                      Complète
                      Pour citer cette ficheKERBASTARD Nolwenn, « Notre-Dame-sous-Terre », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                      url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/505/notre-dame-sous-terre, version du 07/04/2014, consulté le 18/10/2017