INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Sainte-Marie-Madeleine

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Sainte-Marie-Madeleine
Période d'activité :
XVe siècle - ?
Commune :
Saint-Pierre de Genebroz
Département :
Savoie

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Saint-Pierre de Genebroz
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Chambéry-Maurienne-Tarentaise (1966 - 2018)
Ancien: Grenoble (? - 1779)
Paroisse :
Actuelle: Bienheureux Boniface-les Échelles (? - 2018)
Ancienne:

Site

Type de site :
Colline
Altitude :
533 m
Compléments :
La chapelle de la Madeleine domine le village de Saint-Pierre-de-Genebroz, dans l'avant-pays savoyard. Elle était située, au Moyen Âge, sur la route reliant, à travers la Chartreuse, l'avant-pays savoyard à la Savoie.

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Lieu isolé
Type de proximités :
Compléments :
Une maladrerie aurait existé auprès de la chapelle. On pourrait encore en voir les ruines à l'ouest de celle-ci.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Sainte-Marie-Madeleine (XVe siècle - ?)
Compléments :
Le pèlerinage est signalé dans des testaments de la fin du XVe siècle et de la première moitié du siècle suivant.
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Sainte-Marie-Madeleine
Saints patrons :
  • Marie-Madeleine (? - ?)

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Nature de l'objet :
Matériau de l'objet :
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Marie-Madeleine
      Type de fréquentation :
      Annuel (= juste pour une fête)
      Pratiques individuelles :
        Pratiques en présence du clergé :
          Ex voto :
            Confrérie(s) :
              Indulgence(s) :
                Compléments sur le culte :
                À l'extrême fin du Moyen Âge et dans la première moitié du XVIe siècle, les testaments de la région témoignent de l'attrait exercé par la chapelle Sainte-Marie-Madeleine. Le curé en percevait les offrandes et une célébration y avait lieu le 22 juillet, jour où l'on fête la sainte.

                L'ÉDIFICE

                Description :
                La chapelle, attestée en 1493, fut détruite pendant la période révolutionnaire. Le révérend Louis Gonthier aurait fait aménager en 1902 un chemin d'accès et fait reconstruire la chapelle, dans des proportions plus modestes que la précédente. La chapelle a été restaurée en 2000 par la commune. Elle est décorée de neuf peintures murales. (source : www.avant-pays-savoyard-tourisme.com).
                Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
                  Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                    HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                    Origines :
                    Date de première mention : XVe siècle
                    Initiative de la fondation :
                      Environnement institutionnel, politique et religieux :
                      D'après le pouillé de 1497, la chapelle Sainte-Marie-Madeleine et la chapelle Saint-Georges, à l'intérieur de l'église, étaient annexées à la cure.
                      Phases d'évolution :
                      Le curé de Saint-Pierre de Genebroz aurait réactivé le culte à Marie-Madeleine en 1675 et fondé douze messes annuelles à la chapelle. Les pèlerinages se perpétuèrent jusqu'en 1958. Le pèlerinage a repris depuis 2000, date de restauration de la chapelle, et a lieu les 22 juillet, jour où l'on fête la sainte (source : www.avant-pays-savoyard-tourisme.com).
                      Evénements marquants :
                        Rayonnement(s) :

                          RÉFÉRENCES

                          Source(s) :
                          • Source publiée (1497)
                            Cartulaires de l'Église cathédrale de Grenoble…., éd. J. Marion, 1869, p. 341 (Pouillé de 1497).
                          • Archives
                            Arch. dép. de l'Isère, 4 G 261, fol. 348 et pour les testaments, 3 E 1227, 1228, 1261, 1262, passim.
                          Bibliographie :
                          • PARAVY, P., De la Chrétienté romaine à la Réforme en Dauphiné. Évêques, fidèles et déviants (vers 1340-vers 1530), 2 vol., (Collection de l'École Française de Rome, 183), Rome, 1993, p. 724.
                          Etude(s) universitaire(s) :

                          PHOTOGRAPHIES LIÉES

                          Objet de dévotion :
                          Edifice :
                          Autre :

                          À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                          Enquêteur :
                          • Paravy Pierrette
                          Rédacteur :
                          • BULLY Aurelia
                          Date de l'enquête :
                          1980
                          Date de rédaction de la fiche :
                          2013
                          Etat de l'enquête :
                          En cours
                          Pour citer cette ficheBULLY Aurelia, « Sainte-Marie-Madeleine », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                          url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/488/sainte-marie-madeleine, version du 15/09/2014, consulté le 20/11/2018