INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Jean-Baptiste

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Jean-Baptiste
Période d'activité :
1440 - 1793
Commune :
Les Epesses
Département :
Vendée

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Les Epesses
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Luçon (1821 - 2017)
Ancien: Poitiers (1317 - 1821)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Jean-Baptiste des Collines (1997 - 2017)
Ancienne: Les Epesses (? - 1997)

Site

Type de site :
Colline
Altitude :
220 m
Compléments :
cordillère vendéenne

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Bourg
Type de proximités :
Axe de circulation
Château
Compléments :
Bocage, très accidenté

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Jean-Baptiste (1440 - 1793)
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Saint-Jean-Baptiste
Saints patrons :
  • Jean-Baptiste (1440 - 1793)
Compléments :
peut-être remplacé par le culte de Saint Sébastien dès 1624.

Edifice en ruine en 2008.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
Compléments :
Statue?

Objet disparu.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
fils d'Elisabeth (cousine de Marie) et de Zacharie, précurseur de Jésus, vit en ermite dans le désert où prêche la conversion. Il baptisa Jésus en disant « voici l'agneau de Dieu » Il eut la tête tranchée par Hérode à la demande de Salomé.
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Jean-Baptiste
      Type de fréquentation :
      Régulier
      Compléments sur les fréquentations :
      culte lié à plusieurs fêtes.

      Fréquentation locale et régionale.
      Pratiques individuelles :
        Pratiques en présence du clergé :
          Ex voto :
            Confrérie(s) :
              Indulgence(s) :
                Compléments sur le culte :
                le pèlerinage avait lieu le jour de la fête de la Nativité de Saint Jean-Baptiste.

                L'ÉDIFICE

                Description :
                chapelle adossée à l'église N.D, en granit, nef unique de trois travées couvertes de voûtes d'ogives.
                Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
                • Statue (1440)
                  Statue de Saint-Jean-Baptiste? attribuée à Jean II du Puy du Fou qui était mort depuis 1371. Sans doute un voeu exécuté par son petit–fils être Guy II du Puy du Fou.
                Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
                • Autel (1440)
                  autel dédié à saint Jean Baptiste en 1440 mais mention d'un autel (le même) à Saint Sébastien au XVIIe siècle quand la paroisse relevait de l'évêché de la Rochelle. La chapelle fut vendue comme bien national en 1792.

                HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                Origines :
                Date de première mention : 1440
                Initiative de la fondation :
                • Laïc isolé
                Environnement institutionnel, politique et religieux :
                L'initiative du sanctuaire est attribuée à Jean II du Puy du Fou mort en 1371, dont le château se trouvait sur le territoire paroissial. Il faut sans doute rattacher la décision de construire cette chapelle aux troubles liés à la Guerre de Cents ans et à l'occupation anglaise. Le premier château médiéval du seigneur du Puy du Fou fut en effet détruit au XIVe siècle et reconstruit un peu plus loin à partir du XVe siècle. Les seigneurs du Puy Fou du XVe siècle, se préoccupèrent aussi de lotir et de repeupler les Epesses en attirant des paysans venus d'ailleurs.
                Phases d'évolution :
                Evénements marquants :
                • Destruction (1440)
                  destruction.
                • Désaffectation (1792)
                  Chapelle est désaffectée.
                • Destruction (2008)
                  menacée de ruine en 2008.
                Rayonnement(s) :
                • Régional (1440 -> 1792)
                  selon une visite du doyen de Saint Laurent sur Sèvre le 24 août 1624, la chapelle n'avait alors plus aucun revenu : On y disait une messe votive à saint Sébastien tous les lundi grâce aux aumônes apportées sur l'autel St Sébastien. En 1792 la chapelle fut vendue comme Bien National mais non payée. Elle a servi de prison pour les condamnés du Comité Révolutionnaire. Des fouilles de 1848 ont révélé des ossements humains de personnes exécutées. La chapelle fut rachetée par des paroissiens qui la revendirent ensuite à la fabrique. Elle est actuellement murée et en ruine.

                RÉFÉRENCES

                Source(s) :
                • Archives (1624-1736)
                  Archives de Luçon 3C2 (série de visites de 1624-1736 (diocèse de La Rochelle).
                Bibliographie :
                • GALIPEAU, Nathalie, Inventaire des lieux de pèlerinage en Vendée, Maîtrise ms Rennes 2, 1989.
                Etude(s) universitaire(s) :

                PHOTOGRAPHIES LIÉES

                Objet de dévotion :
                Edifice :
                Autre :

                À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                Enquêteur :
                • NONY-VUISCHARD Claude-Josèphe
                Rédacteur :
                • VINCENT-CASSY Mireille
                Date de l'enquête :
                2008
                Date de rédaction de la fiche :
                2012
                Etat de l'enquête :
                En cours
                Pour citer cette ficheVINCENT-CASSY Mireille, « Saint-Jean-Baptiste », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/454/saint-jean-baptiste, version du 16/07/2013, consulté le 19/08/2017