INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Yon

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Yon
Période d'activité :
Xe siècle - 2018
Commune :
Saint-Yon
Département :
Essonne

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Saint-Yon
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Évry (1966 - 2018)
Ancien: Paris (XIIe siècle - 1966)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Yon (XIIe siècle - 2018)
Ancienne: Saint-Yon (XIIe siècle - 2018)

Site

Type de site :
Colline
Altitude :
166 m
Compléments :

Type de site : rural. L'église de Saint-Yon est située à l'écart du village, sur une butte (un ancien oppidum romain), et est entourée de champs et de bois.


Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Forêt
Type de l'habitat :
Type de proximités :
Compléments :

Un cimetière jouxte l'église.


LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Yon (Xe siècle - 2018)
Type de lieu de culte :
Prieuré
Nom du lieu de culte :
Église Saint-Yon
Saints patrons :
  • Yon (XIIe siècle - 2018)
Compléments :
L'église Saint-Yon est un prieuré clunisien dépendant de La Charité-sur-Loire. Elle a été inscrite aux monuments nationaux le 2 février 1948.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Yon
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Dans l'église Saint-Yon, puis au-dessus du grand autel de Notre-Dame de Corbeil à partir du XIe siècle.
Emplacement :
Datation de l'objet :
?
Compléments :
Il semble que le chapitre de Corbeil et celui de Saint-Yon se soient longtemps disputé la possession des reliques de saint Yon (Dulaure, p. 317).

La châsse de saint Yon a été ouverte en 1343. Elle est « très grande et très ancienne », plaquée de cuivre avec la figure de saint Yon. Elle contient la plus grande partie du corps, avec une authentique en lettres très anciennes (Lebeuf, IV, p. 288-289).

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Yon aurait été ordonné prêtre par saint Denis. Décapité, il aurait porté sa tête jusqu'au Mont Saint-Yon (sa Passion du Xe siècle a été inspirée de celle de saint Lucien).
Miracles :
Des miracles ont été attestés par Du Breul en 1612.
Type(s) de motivation :
    Recours :
      Jour(s) de fête :
      • Yon
      Type de fréquentation :
      Annuel (= juste pour une fête)
      Pratiques individuelles :
        Pratiques en présence du clergé :
          Ex voto :
            Confrérie(s) :
              Indulgence(s) :
                Compléments sur le culte :

                L'ÉDIFICE

                Description :
                Le portail est le seul vestige de l'église Saint-Yon du XIIe siècle, le reste de l'édifice datant des XVIIe et XIXe siècles. L'intérieur est sobre et dépouillé.
                Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
                  Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                    HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                    Origines :
                    Date de première mention : Xe siècle
                    Initiative de la fondation :
                      Environnement institutionnel, politique et religieux :
                      Phases d'évolution :
                      Evénements marquants :
                      • Déplacement des reliques (XIe siècle)
                        Les reliques sont transférées à Notre-Dame de Corbeil au XIe siècle.
                      Rayonnement(s) :
                      • Local
                        Le rayonnement du culte de saint Yon touchait, selon Du Breul, 25 paroisses.

                      RÉFÉRENCES

                      Source(s) :
                      • Acta sanctorum
                        "Passio sancti Ionii" (BHL 4450, avec le texte de la troisième Passion de saint Lucien de Beauvais, IXe siècle), dans "Acta sanctorum augusti", t. II, 1735, p. 14.
                      Bibliographie :
                      • Roblin, Michel, Le terroir de Paris aux époques gallo-romaines et franques, (2e édition augmentée), Paris, Picard, 1971, p. 15, 163, 302.
                      • Lebeuf, Jean (Abbé), Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris, IV, Paris, Augier, 1883, p. 158-160, 288-289.
                      • Dulaure, Jacques-Antoine, Histoire physique, civile et morale de Paris depuis les premiers temps historiques jusqu'à nos jours, Paris, Guillaume, 1829.
                      • Du Breul, Jacques, Le théâtre des antiquitez de Paris…, Paris, Claude de la Tour, 1612, p. 1162.
                      Etude(s) universitaire(s) :

                      PHOTOGRAPHIES LIÉES

                      Objet de dévotion :
                      Edifice :
                      Autre :

                      À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                      Enquêteur :
                      • GILLON Pierre
                      Rédacteur :
                      • GILLON Pierre
                      Date de l'enquête :
                      2006
                      Date de rédaction de la fiche :
                      2013
                      Etat de l'enquête :
                      En cours
                      Pour citer cette ficheGILLON Pierre, « Saint-Yon », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                      url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/438/saint-yon, version du 22/02/2018, consulté le 11/12/2018