INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Gislebert

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Gislebert
Période d'activité :
XIe siècle - ?
Commune :
Meaux
Département :
Seine et Marne

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Meaux
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Meaux (1789 - 2017)
Ancien: Meaux (XIe siècle - 1789)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Étienne de Meaux (? - 1)
Ancienne:

Site

Type de site :
Altitude :
107 m
Compléments :
Type de site : urbain.

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Type de proximités :
Compléments :
Habitat : oui.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Gislebert (XIe siècle - ?)
Compléments :
Date de fin du nom : XVIe ou XVIIIe siècle (les ossements ont été perdus à la Révolution, mais une grande partie avait déjà été détruite par les protestants en 1562).
Type de lieu de culte :
Cathédrale
Nom du lieu de culte :
Saint-Étienne de Meaux
Saints patrons :
  • Étienne (XIe siècle - 2017)

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Gislebert
Nature de l'objet :
Corps saint (= en entier)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
XIe siècle
Compléments :
Le saint a été enseveli devant l'autel, sous les gradins de l'abside. Les reliques furent pillées par les protestants en 1562. Après la Révolution, les ossements du saint ont sans doute été regroupés avec ceux d'autres saints dans la châsse principale de la cathédrale, désignée sous le nom de saint Fiacre (Guérin, 1876).

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Originaire du Vermandois (de la ville de Ham), saint Gislebert de Meaux fut d'abord chanoine à Saint-Quentin, avant d'être nommé évêque de Meaux en 995, à la mort d'Archanrad qui l'avait lui-même nommé archidiacre. Il mourut à Meaux vers 1009.
Miracles :
Des miracles sont attestés sur le tombeau du saint (Du Plessis).
Type(s) de motivation :
    Recours :
    • Thérapie
    Jour(s) de fête :
    • Gislebert
    Type de fréquentation :
    Compléments sur les fréquentations :
    Recours : thérapie (hydropisie, mal des ardents...).

    Jours de fête : jour de la Saint-Gislebert (13 février) et, dans le diocèse de Meaux, translation (30 octobre).
    Pratiques individuelles :
      Pratiques en présence du clergé :
      • Office liturgique
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
          Indulgence(s) :
            Compléments sur le culte :

            L'ÉDIFICE

            Description :
            La construction de la cathédrale de Meaux commence au XIIe siècle avec l'édification du choeur gothique et s'achève en 1540. Elle compte une courte nef centrale de seulement cinq travées et deux doubles nefs collatérales, avec cinq vastes chapelles rayonnantes. Depuis 1704, la cathédrale héberge le tombeau de Bossuet, qui fut évêque de Meaux entre 1682 et 1704.
            Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
              Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
              • Crypte (XIe siècle)
                La crypte de la cathédrale, redécouverte en 1967, pourrait être liée au culte de saint Gislebert.

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention :
              Initiative de la fondation :
                Environnement institutionnel, politique et religieux :
                Phases d'évolution :
                Evénements marquants :
                • Déplacement des reliques
                  En 1491, les reliques sont déplacées par Jean L'Huillier, évêque de Meaux, dans un lieu plus décent.
                • Inhumation (1015)
                  En 1015, Gislebert est inhumé devant l'autel de saint Étienne, sous les degrés de l'abside.
                Rayonnement(s) :
                • Local (XIe siècle -> ?)
                  Date de fin du rayonnement : XVIe siècle ou XVIIIe siècle (les ossements ont été perdus à la Révolution, mais une grande partie avait déjà été détruite par les protestants en 1562).

                RÉFÉRENCES

                Source(s) :
                • Acta sanctorum
                  Acta sanctorum, février, t. II, p. 717-719.
                Bibliographie :
                • Guérin Paul, Les petits Bollandistes : vies des saints, t. II, Paris, Bloud et Barral, 1876.
                • Du Plessis, Dom Toussaint, Histoire de l'Église de Meaux, 1731, p. 92 et sq.
                • Heber-Suffrin, François, Johnson, Danièle, Mecquenen, Claude, Gillon, Pierre, «La crypte de la cathédrale Saint-Étienne de Meaux », in Cryptes médiévales et culte des saints en Ile-de-France et en Picardie (à paraître).
                Etude(s) universitaire(s) :

                PHOTOGRAPHIES LIÉES

                Objet de dévotion :
                Edifice :
                Autre :

                À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                Enquêteur :
                • GILLON Pierre
                Rédacteur :
                • GILLON Pierre
                Date de l'enquête :
                2011
                Date de rédaction de la fiche :
                2013
                Etat de l'enquête :
                Complète
                Pour citer cette ficheGILLON Pierre, « Saint-Gislebert », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/436/saint-gislebert, version du 17/10/2013, consulté le 14/12/2017