INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Aile-de-Rebais

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Aile-de-Rebais
Période d'activité :
VIIe siècle - 1792
Commune :
Rebais
Département :
Seine et Marne

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Rebais
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Meaux (? - ?)
Ancien: Meaux (VIIe siècle - 1792)
Paroisse :
Actuelle:
Ancienne: Rebais (VIIe siècle - 1792)

Site

Type de site :
Plateau
Altitude :
187 m
Compléments :
Type de site : urbain.
Altitude : minimum 119 m./maximum 187 m.

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Ville
Type de proximités :
Compléments :
La Ville est traversée par le ru Resbac.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Aile-de-Rebais (VIIe siècle - 1792)
Compléments :
Le sanctuaire est fondé au VIIe siècle : Aile en est le premier abbé, qui meurt vers 650.
L'abbaye est fondée par saint Ouen vers 635. Elle est appelée Jérusalem-en-Brie, puis Saint-Pierre de Rebais.
En 1792, l'abbaye est déclarée bien national.
Type de lieu de culte :
Abbatiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Pierre de Rebais
Saints patrons :
  • Pierre (635 - 1792)

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Aile
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Les reliques se trouvent dans l'église Saint-Pierre de Rebais.
Datation de l'objet :
VIIe siècle
Compléments :
On trouve également un cénotaphe dans l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste où saint Aile aurait été enterré, dans le côté sud de l'église (celui-ci est orné d'un gisant au XIIIe siècle).
Saint Aile meurt vers 650.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
La "Vita sancti Agili" (AASS Augusti, VI, p. 574-587), riche en détails contemporains, aurait été écrite vers 684-690 et remaniée au début du IXe siècle.
Miracles :
Des miracles ont eu lieu du vivant du saint, puis à son tombeau. Un important recueil de miracles a été entrepris au début du XIe siècle et continué jusque vers 1160 (AASS Augusti, VI, p. 587-597).
Type(s) de motivation :
  • Action de grâce
  • Piété
  • Voeu
Recours :
    Jour(s) de fête :
    • Aile
    Type de fréquentation :
    Compléments sur les fréquentations :
    Recours : fièvres, aveugles, maladies de langueur, paralytiques, bossus, maux d'oreille (et un peu tous les types de maladie…).
    Jours de fête : Aile (le 30 août).
    Pratiques individuelles :
    • Circumambulation
    • Embrasser
    • Pénitence
    • Prières
    • Toucher
    • Incubation
    • Dons
    Pratiques en présence du clergé :
    • Processions
    Ex voto :
      Confrérie(s) :
        Indulgence(s) :
          Compléments sur le culte :

          L'ÉDIFICE

          Description :
          Si l'église Saint-Pierre a disparu, l'église Saint-Jean est conservée.
          Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
          • Fontaines (1145)
            Il existe une fontaine Saint-Aile, située en limite du monastère et consacrée au XIIe siècle. De nombreux miracles y sont décrits vers 1145 : les pèlerins y viennent pieds nus et trempent dans l'eau les parties malades ou bien l'ensemble de leur corps (plusieurs cas d'immersion ont été rapportés). Ils boivent ensuite l'eau ou s'y lavent, tout en hurlant leurs prières.
          Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
          • Mobilier (1201-1750)
            Tombeau dans l'église Saint-Jean. On ne connait qu'un seul cas de guérison sur le tombeau. D'ailleurs, celui-ci est supplanté dès le XIIe siècle par la fontaine. Les deux sont toutefois associés dans les récits : un miracle rapporte ainsi qu'un enfant ayant déambulé trois fois autour du tombeau sans souliers, suivant l'usage, retrouva ensuite la vigueur de ses membres à la fontaine Saint-Aile.

          HISTOIRE DU SANCTUAIRE

          Origines :
          Date de première mention :
          Initiative de la fondation :
          • Religieux
          Environnement institutionnel, politique et religieux :
          Phases d'évolution :
          Evénements marquants :
            Rayonnement(s) :
            • Régional (VIIe siècle -> 1792)
              Nous ne disposons pas d'informations complémentaires sur le rayonnement.

            RÉFÉRENCES

            Source(s) :
            • Vita
              "Vita sancti Agili" (Acta sanctorum augusti, VI, p. 569-597).
            • Site internet
              http://rebais.com/viewArticle.php?id=18 (consulté le 26 mars 2013), article de Vincent Majewski, À l'origine de Rebais : Saint Aile
            Bibliographie :
            • Majewski, V., Jouarre, Alan Sutton, 2006.
            • Pèlerinage de Saint-Aile près de Rebais, diocèse de Meaux, dans le département de Seine-et-Marne, Paris, 1867.
            Etude(s) universitaire(s) :

            PHOTOGRAPHIES LIÉES

            Objet de dévotion :
            Edifice :
            Autre :

            À PROPOS DE L'ENQUÊTE

            Enquêteur :
            • GILLON Pierre
            Rédacteur :
            • GILLON Pierre
            Date de l'enquête :
            2003-2012
            Date de rédaction de la fiche :
            2012
            Etat de l'enquête :
            En cours
            Pour citer cette ficheGILLON Pierre, « Saint-Aile-de-Rebais », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
            url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/426/saint-aile-de-rebais, version du 04/04/2013, consulté le 11/12/2017