INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-de-Bon-Secours

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-de-Bon-Secours
Période d'activité :
XVIIe siècle - 1832
Commune :
Aizenay
Département :
Vendée

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Aizenay
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Luçon (1317 - 2017)
Ancien: Poitiers (? - 1317)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Benoît des Landes (1997 - 2017)
Ancienne: Aizenay (? - 1997)

Site

Type de site :
Rive de cours d'eau
Altitude :
62 m
Compléments :
A l'emplacement du cimetière actuel.

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Faubourg
Type de proximités :
Cours d'eau

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-de-Bon-Secours (XVIIe siècle - 1832)
Compléments :
Chapelle non détruite à la Révolution et rendue au culte en 1801. Pèlerinages jusqu'en 1832 puis le bâtiment fut désaffecté et transformé en caserne avant d'être abattu en 1837 sur décision du conseil municipal.
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Notre-Dame-du-Bon-Secours
Saints patrons :
  • Vierge Marie (1701-1832 - 1832)
Compléments :
Aucune trace de culte en 2010.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Notre-Dame-du-Bon-Secours
Nature de l'objet :
Indéterminée
Matériau de l'objet :
Inconnu
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
Compléments :
Aucune mémoire locale en 2010.

LE CULTE

Statut du culte :
Ignoré
Légendaire :
Plusieurs légendes sont à l'origine du culte de Beatae Mariae Virginis de Bono Auxilio dite Vierge de Bon Secours, confondue avec la Vierge de la Bonne Assistance vénérée depuis le XI° siècle en Normandie, avec la Vierge de la Miséricorde dont l'image se pare d'un riche manteau protecteur au XV° siècle à Nancy ou à Nantes ou encore avec Notre-Dame du Perpétuel Secours dont l'image (XIV°siècle) est vénérée à Rome et dans la Chrétienté.
Miracles :
Type(s) de motivation :
    Recours :
    • Thérapie
    Jour(s) de fête :
    • Assomption
    Type de fréquentation :
    Annuel (= juste pour une fête)
    Compléments sur les fréquentations :
    Fréquentation locale.
    Pratiques individuelles :
    • Prières
    Pratiques en présence du clergé :
    • Prières
    • Inhumation
    • Prédication
    Ex voto :
      Confrérie(s) :
        Indulgence(s) :
          Compléments sur le culte :

          L'ÉDIFICE

          Description :
          Chapelle détruite.
          Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
            Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention : 1757
              Initiative de la fondation :
                Environnement institutionnel, politique et religieux :
                On ignore si la chapelle de Notre- d'Aizenay s'inspirait du célèbre sanctuaire de Notre-Dame de Bon Secours de Nancy, fondé en 1484 pour venir au secours de l'âme des guerriers de la bataille de Nancy (1477) morts sans sépulture ou de celui de Peruwelz /Notre-Dame de Bon-Secours diffusé par les jésuites après 1663 quand la Vierge épargna le village de la peste. On sait que les missionnaires montfortains y furent actifs au XVIII° siècle (témoignage de 1760). La chapelle fut un lieu de sépulture pour quelques familles de la paroisse : Louise-Marguerite Buor de l'Echasserie le 16 avril 1749 ; Jacques Dorion, seigneur de la Naulière le 22 novembre 1749 et Louis-René de Barbarin, seigneur du Grand-Plessis le 21 novembre 1757.
                Phases d'évolution :
                La chapelle ne fut pas détruite à la Révolution (décret de la Convention du 13 Brumaire an II (3 novembre 1793) ; elle fut confisquée pour caserner des soldats et engranger du fourrage. Quand elle fut rendue au culte en 1800, le curé d'Aizenay, M. Herbert, la fit restaurer. Sous la Restauration, Notre-Dame-de-Bon-Secours fut un but de pèlerinages et de processions le 15 août. La dernière procession eut lieu le 15 août 1832. En juin 1832, le préfet de Vendée avait averti le maire (M. Messager) que la chapelle serait réquisitionnée pour la troupe. Les objets du culte furent rendus à l'église paroissiale. Trente-cinq soldats séjournèrent dans la chapelle jusqu'en 1835 mais quand elle fut rendue à la commune, malgré la résistance des paroissiens-pèlerins, le maire et le conseil décidèrent le 3 septembre 1837 que la chapelle serait rasée. Le préfet ordonna d'indemniser le conseil de la Fabrique de 900 francs. L'antique chapelle fut donc détruite et ses matériaux vendus le 26 novembre 1837.
                Evénements marquants :
                  Rayonnement(s) :

                    RÉFÉRENCES

                    Source(s) :
                    • Archives (1892-1933)
                      Archives du diocèse de Luçon, "Chroniques paroissiales", 13 tomes, 1892-1933, tome 7, canton de Poiré-sur-Vie, Aizenay p. 175.
                    • Archives
                      Archives de la Vendée, fichier historique Louis Delhommeau, cédérom.
                    • Archives
                      Archives de la Vendée, archives Montfortaines, mss 212/1.
                    Bibliographie :
                    • GALIPEAU, Nathalie, Inventaire des lieux de pèlerinage en Vendée, Maîtrise ms Rennes 2, 1989, p. 195.
                    Etude(s) universitaire(s) :

                    PHOTOGRAPHIES LIÉES

                    Objet de dévotion :
                    Edifice :
                    Autre :

                    À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                    Enquêteur :
                    • NONY-VUISCHARD Claude-Josèphe
                    Rédacteur :
                    • VINCENT-CASSY Mireille
                    Date de l'enquête :
                    2008
                    Date de rédaction de la fiche :
                    2010
                    Etat de l'enquête :
                    En cours
                    Pour citer cette ficheVINCENT-CASSY Mireille, « Notre-Dame-de-Bon-Secours », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                    url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/394/notre-dame-de-bon-secours, version du 23/11/2012, consulté le 20/08/2017