INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-de-la-Salette-de-la-Rabatelière

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-de-la-Salette-de-la-Rabatelière
Période d'activité :
1887 - 2012
Commune :
La Rabatelière
Département :
Vendée

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
La Rabatelière
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Luçon (1317 - 2017)
Ancien: Poitiers (? - 1317)
Paroisse :
Actuelle: Louis Marie Baudoin (1997 - 2017)
Ancienne: La Rabatelière (? - 1997)

Site

Type de site :
Coteau
Altitude :
160 m
Compléments :
Coteau inculte jadis couverts d'ajoncs.

Paysage

Type de couvert végétal :
Désert
Type de l'habitat :
Lieu isolé
Type de proximités :
Cours d'eau
Compléments :
Elle se trouve à 4 km de la Chapelle du Chêne construite en 1874 par le même curé.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-de-la-Salette-de-la-Rabatelière (1887 - 2012)
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Notre-Dame de la Salette
Saints patrons :
  • Notre Dame (1887 - 2017)
Compléments :
Ensemble monumental composé de diverses constructions, propriété du département de la Vendée depuis juillet 2002.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Notre-Dame de la Salette
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Pierre
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
scénographie de trois groupes de statues placés à plusieurs niveaux.
Datation de l'objet :
1889
Compléments :
Il faut deux heures pour voir l'ensemble du sanctuaire.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Apparition de la Vierge éplorée à deux petits bergers, Mélanie et Maximin à la Salette–Fallavaux en Dauphiné en 1846 qui leur demande de faire savoir que les fidèles doivent faire pénitence pour leurs péchés. Des miracles conduisirent à la reconnaissance officielle du culte sur place par l'évêque de Grenoble en 1851, à la décision de construire le sanctuaire de Notre-Dame de la Salette en 1852 et à l'instauration des missionnaires de Notre-Dame de la Salette. La partie centrale de la basilique, terminée en 1865, permit le développement du pèlerinage national et international.
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Piété
Recours :
    Jour(s) de fête :
      Type de fréquentation :
      Annuel (= juste pour une fête)
      Compléments sur les fréquentations :
      Jour de fête : 3 septembre.
      L'abbé Hillairet est allé en pèlerinage à Notre-Dame de la Salette où il a rencontré Mélanie.
      Pratiques individuelles :
      • Circumambulation
      • Cire
      • Prières
      • Dons
      Pratiques en présence du clergé :
      • Offices
      • Processions
      Ex voto :
      • Texte gravé (1886)
        Plaques gravées datées de 1886.
      Confrérie(s) :
        Indulgence(s) :
          Compléments sur le culte :
          Le pèlerinage a lieu le premier week-end de septembre (et non le 19 septembre habituel). Le samedi a lieu la procession aux flambeaux l'après-midi, le dimanche matin la messe et l'après-midi la célébration mariale.

          L'ÉDIFICE

          Description :
          Un ensemble grandiose et surprenant de pierres, briques et tours crénelées dont certaines s'élèvent à 20 m. du sol. Le sanctuaire comporte quatre monuments, une reproduction scénographique de la Salette, le rosaire composé d'une rampe gazonnée bordée de cadres de pierres et briques qui marquent les étapes du Rosaire et aboutit à la tour du triomphe, puis la chapelle Donjon et la Chapelle de la Croix de Jérusalem. Une scénographie ascensionnelle constitue l'essentiel du sanctuaire (1889-1893).
          Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
            Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
            • Autel (1889)
              la Grande chapelle abrite une crypte souterraine en forme de tombeau accueillant une statue du Christ mort veillée par deux anges à genoux. La chapelle de la Croix de Jérusalem comporte la croix réalisée dans un chêne offert par le vicomte de la Poëze (propriétaire des lieux), croix qui avait fait le pèlerinage en Terre Sainte jusqu'à son retour, portée par les paroissiens pieds nus sur 14 km, le 28 septembre 1893. Au pied de cette croix sont disposées deux statues dont l'une symbolise la religion et l'autre la Vendée. Sur le socle sont placés des souvenirs (coeur, etc. ) de la guerre de 1793.

            HISTOIRE DU SANCTUAIRE

            Origines :
            Date de première mention : 1887
            Initiative de la fondation :
            • Curé
            Environnement institutionnel, politique et religieux :
            En réaction contre la politique anticléricale de la 3eme République qui se manifeste en Vendée par la participation des nobles et propriétaires aux côtés du clergé.
            Phases d'évolution :
            Fréquentation très importante jusqu'en 1950, qui décroît ensuite. Édification du sanctuaire par l'abbé Hillairet avec la participation des paroissiens (1600 journées de travail), reconstruction par le Conseil général en 2009-2010 (budget 1800000 euros), deux pèlerinages exceptionnels en 1887 et 1889 (10000 et 25000 pèlerins). Mais aussi pèlerinage de Mgr Roncalli en 1949 ; et 3000 fidèles le 3 septembre 2006.
            Evénements marquants :
              Rayonnement(s) :
              • Régional (1887 -> 2017)
                Rayonnement régional.

              RÉFÉRENCES

              Source(s) :
                Bibliographie :
                • «L'Éclat d'une splendeur retrouvée, La Rabatelière », in Journal du Conseil général de la Vendée, n°143, juillet, 2010.
                • «La Rabatelière, La Salette restaurée a été inaugurée », in Quotidien Ouest-France, 05/7/2010, 2010.
                • BOUREAU, Julien, Guide de visite gratuit, conseil général de la Vendée, 2010.
                • «Le pèlerinage au sanctuaire de la Salette », in Quotidien Ouest-France, 31/8/2007, 2007.
                • «Le sanctuaire de la Rabatelière va être rénové », in Quotidien Ouest-France, 9/1/2007, 2007.
                • FLOHIC, Jean-Luc, Le patrimoine des communes de Vendée, Flohic, 2001, p. 984-985.
                • MERLET, Jean, Elie Hillairet, curé de la Rabetellière, maîtrise d'histoire, 1999.
                • Les pèlerinages de la Rabatelière, fasc.1 et 2: cantiques, Chantonnay, Imprimerie Gaultier, 1960.
                • Les pèlerinages de la Rabatelière, fasc.2: Notre-Dame de la Salette, Fontenay le Comte, Imprimerie Lussaud, 1936.
                • RAFFIN, E., Les pèlerinages de la Vendée, Les Sables d'Olonne, Imprimerie l'Etoile de la Vendée, 1913, p. 75.
                • TEILLET, L. (abbé), Le culte de la Sainte Vierge en Vendée, Luçon, 1906, p. 104.
                Etude(s) universitaire(s) :

                PHOTOGRAPHIES LIÉES

                Objet de dévotion :
                Edifice :
                Autre :

                À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                Enquêteur :
                • NONY-VUISCHARD Claude-Josèphe
                Rédacteur :
                • VINCENT-CASSY Mireille
                Date de l'enquête :
                2010
                Date de rédaction de la fiche :
                2010
                Etat de l'enquête :
                Complète
                Pour citer cette ficheVINCENT-CASSY Mireille, « Notre-Dame-de-la-Salette-de-la-Rabatelière », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/384/notre-dame-de-la-salette-de-la-rabateliere, version du 19/11/2012, consulté le 17/08/2017