INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-de-Meslay

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-de-Meslay
Période d'activité :
1874 - 1960
Commune :
La Guyonnière
Département :
Vendée

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
La Guyonnière
Hameau/Lieu-dit :
Parc du château de Meslay
Diocèse :
Actuel: Luçon (1317 - 2017)
Ancien: Poitiers (? - 1317)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Martin de Montaigu (1997 - 2017)
Ancienne: La Guyonnière (? - 1997)

Site

Type de site :
Plaine
Altitude :
50 m
Compléments :
Parc d'un château privé.

Paysage

Type de couvert végétal :
Bois
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Lieu isolé
Type de proximités :
Château
Compléments :
Canton de Montaigu.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-de-Meslay (1874 - 1960)
Compléments :
Sanctuaire de Lourdes.
Grotte.
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Notre-Dame-de-Meslay
Saints patrons :
  • Vierge Marie (1874 - 1960)
Compléments :
La chapelle de Marie l'Immaculée, reconstruite en 1867 n'était pas un lieu de pèlerinage. Il lui fut adjoint en 1874 une grotte selon le modèle de Lourdes qui devint un lieu de pèlerinage très fréquenté.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Notre-Dame de Meslay
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Autre
Dimensions de l'objet :
120
Emplacement :
En hauteur selon le modèle de la Vierge de la grotte de Lourdes.
Datation de l'objet :
1874
Compléments :
En hauteur selon le modèle de la Vierge de la grotte de Lourdes.
Pas de piscine d'eau.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Réplique de la grotte de Lourdes où Bernadette Soubirous vécut ses apparitions de la Vierge en 1858 , devenue dès 1862 un lieu de pèlerinage recherché.
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Grâce particulière
Jour(s) de fête :
    Type de fréquentation :
    Annuel (= juste pour une fête)
    Compléments sur les fréquentations :
    Jour de fête : 1er dimanche de juillet.
    Trois pèlerinages furent suivis par une foule très importante : celui qui suivit l'attribution d'une bénédiction pontificale remise à l'abbé Paul de Suyot en 1874, celui de mai 1893 pour obtenir la pluie et celui du 2 juillet 1894.
    Pratiques individuelles :
    • Prières
    • Dons
    Pratiques en présence du clergé :
    • Processions
    • Office liturgique
    Ex voto :
    • Texte gravé (XXe siècle)
      Plaque gravée sur du marbre blanc. Un seul ex-voto conservé sur la grotte (suppression des autres).
    Confrérie(s) :
      Indulgence(s) :
        Compléments sur le culte :
        Les pèlerinages à la grotte réunissaient entre 1000 et 1200 fidèles venus des paroisses voisines jusqu'à la fin du XIXeme siècle.

        L'ÉDIFICE

        Description :
        Grotte: réplique de Lourdes (sans piscine).
        Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
        • Autre (1874)
          Chemin de croix érigé sur la colline intitulé "Notre-Dame de Meslay". La construction de la grotte nécessita des travaux considérables et d'importantes dépenses assumées par l'abbé Paul de Suyrot. Présence d'une vaste esplanade herbeuse
        Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
        • Autel (1874)
          Dans cette grotte de plein air : statue et autel.

        HISTOIRE DU SANCTUAIRE

        Origines :
        Date de première mention : 1874
        Initiative de la fondation :
        • Abbé
        Environnement institutionnel, politique et religieux :
        Initiative de la fondation : l'abbé Paul de Suyrot, missionnaire apostolique et propriétaire du château de Meslay. L'abbé de Suyrot, qui venait de restaurer la chapelle d'un château familial incendié en 1794 lors des évènements de la Révolution, était un dévot de l'Immaculée Conception et du pèlerinage de Lourdes qui avait débuté en 1862. Il fut donc un des premiers de Vendée à construire un sanctuaire réplique pour les pauvres fidèles qui ne pouvaient faire le long voyage en Hautes-Pyrénées.
        Phases d'évolution :
        L'origine et le succès du sanctuaire sont dus surtout à l'activité missionnaire de l'abbé de Suyrot dans la région. Sa mort en 1897 amorça le déclin du sanctuaire même s'il continua à recevoir des fidèles jusqu'en 1960. L'abbé de Suyrot avait en effet légué sa propriété aux Pères Passionnistes qui maintinrent une petite activité du sanctuaire jusqu'en 1960, date à laquelle ils abandonnèrent le château de Meslay.
        Evénements marquants :
        • Construction (1874)
          Rôle essentiel de l'abbé de Surot, propriétaire du château de Meslay qui assuma les frais de la création du sanctuaire et son rayonnement.
        Rayonnement(s) :
        • Local (1874 -> 1960)
          Rayonnement local et régional de 1874 à 1960.

        RÉFÉRENCES

        Source(s) :
        • Archives
          Archives départementales de Vendée : BIP 1263, Père Bernard : Panorama , pèlerinage , souvenirs de 93.
        Bibliographie :
        • Castaing, Alain, Les grottes de Lourdes en Vendée, Le Poirié sur Vie, 1996, p. 121.
        • Raffin, E., Les pèlerinages de la Vendée, Les Sables d'Olonne, Imprimerie l'Etoile de la Vendée, 1913, p. 121.
        • Teillet, L. (abbé), Le culte de la Sainte Vierge en Vendée, Luçon, 1906, p. 202.
        Etude(s) universitaire(s) :

        PHOTOGRAPHIES LIÉES

        Objet de dévotion :
        Edifice :
        Autre :

        À PROPOS DE L'ENQUÊTE

        Enquêteur :
        • NONY-VUISCHARD Claude-Josèphe
        Rédacteur :
        • VINCENT-CASSY Mireille
        Date de l'enquête :
        2007
        Date de rédaction de la fiche :
        2010
        Etat de l'enquête :
        En cours
        Pour citer cette ficheVINCENT-CASSY Mireille, « Notre-Dame-de-Meslay », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
        url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/378/notre-dame-de-meslay, version du 26/11/2012, consulté le 20/10/2017