INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Barthélémy

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Barthélémy
Période d'activité :
? - 1876
Commune :
La Gaubretière
Département :
Vendée

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
La Gaubretière
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Luçon (1821 - 2017)
Ancien: Poitiers (? - 1791)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Barthélémy en Tiffauges (1997 - 2017)
Ancienne: Saint-Pierre-de-la-Gaubretière (1317 - 1997)

Site

Type de site :
Plaine
Altitude :
146 m
Compléments :
48 km de la Roche-sur-Yon.

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Village
Type de proximités :
Axe de circulation
Château
Compléments :
Bocage.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Barthélémy (? - 1876)
Compléments :
Le pèlerinage n'est pas mentionné dans la visite pastorale de 1876.
Type de lieu de culte :
Eglise paroissiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Pierre
Saints patrons :
  • Pierre (? - 1876)

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Saint Barthélémy
Nature de l'objet :
Peinture sur bois
Matériau de l'objet :
Bois
Dimensions de l'objet :
170
Emplacement :
Dans le transept, à droite du maître-autel.
Datation de l'objet :
XVIIe siècle
Compléments :
En 1895, le retable fut relégué dans la chapelle des fonts baptismaux.
Le retable polychrome sculpté montre une scène dominée par saint Sébastien attaché à un arbre , regard fixe, bras raidis, doigts crispés par la douleur pendant que deux bourreaux ouvrent la poitrine du saint pour le dépouiller de sa peau, tel un vêtement rouge de sang. Une banderole tenue par des anges placés à ses pieds dit « pro Xo passus est » tandis qu'au registre supérieur, un autre ange apporte une couronne. D'autres têtes ailées encadrent le Christ tenant d'une main une sphère surmontée d'une croix et de l'autre la palme du martyre.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Barthélémy est l'un des 12 Apôtres, confondu le plus souvent avec Nathanaël qui connut le martyre en Arménie pendu par les pieds. Comme il continuait à prêcher, il fut écorché vif par son bourreau. Le culte de La Gaubretière fait aussi référence à une autre légende dont ne parle pas la Légende Dorée, qui veut qu'il ait été supplicié une première fois en même temps que l'apôtre Philippe en Phrygie. Alors que Barthélemy allait succomber au châtiment des impies, un violent tremblement de terre effraya les témoins mais seuls les mauvais furent précipités sous terres alors que les autres, surmontant leur peur, se précipitaient pour décrocher les apôtres pendus par les pieds permettant au seul Barthélémy de survivre à son supplice et de continuer sa mission évangélique.
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Thérapie
Jour(s) de fête :
    Type de fréquentation :
    Continu
    Compléments sur les fréquentations :
    Il est évoqué pour guérir de la peur (épourail) et inspirer le courage. Les mères emmenaient les enfants peureux à Saint Epourail devant le retable, les obligeant à le regarder fixement pendant quelles faisaient brûler un cierge et récitaient des prières
    Pratiques individuelles :
    • Cire
    • Prières
    Pratiques en présence du clergé :
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
          Indulgence(s) :
            Compléments sur le culte :

            L'ÉDIFICE

            Description :
            Église brûlée en 1794 et reconstruite au XIXeme siècle.
            Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
              Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
              • Autel
                Autel surmonté d'un grand retable sculpté représentant saint Barthélémy écorché, placé à la droite de l'autel central. Il est actuellement relégué dans la chapelle des fonts baptismaux.

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention :
              Initiative de la fondation :
                Environnement institutionnel, politique et religieux :
                Origines : les origines (au VIe siècle peut-être) de ce saint Epourail, masqué sous le nom de saint Barthélémy, sont douteuses. Les mentions du culte de saint Epourail aux XIVe siècle et XVe siècle, sont contemporaines des évènements de la guerre de Cent ans (1328-1453). La région passa en effet sous domination anglaise après le traité de Brétigny (1360), et subit le passage des armées avant d'être reprise par les armées du roi de France au XVe siècle. La région eut ensuite à souffrir des guerres fratricides des catholiques et des protestants au XVIeme siècle. Enfin, l'histoire douloureuse de La Gaubretière, devenu le « Panthéon » de la Guerre de Vendée, est surtout connue par le massacre de 126 de ses habitants le 27 février 1794, laissant le village anéanti.
                Phases d'évolution :
                La dépopulation du village après la Révolution et la restauration de l'église permirent au clergé de marginaliser ce saint populaire en déplaçant le retable du XVIIeme siècle au fond de l'église. On ne mentionne plus ce culte en 1876.
                Evénements marquants :
                • Destruction (1784)
                  Massacre de la population en une journée.
                Rayonnement(s) :

                  RÉFÉRENCES

                  Source(s) :
                  • Archives
                    Archives départementales de Vendée, fichier Louis Delhommeau ; cédérom.
                  • Archives
                    Archives du diocèse de Luçon, Chroniques paroissiales, op. cit. vol II ; p. 266-267.
                  Bibliographie :
                  • Galipeau, Nathalie, Inventaire des lieux de pèlerinage en Vendée, Maîtrise ms Rennes 2, 1989.
                  Etude(s) universitaire(s) :

                  PHOTOGRAPHIES LIÉES

                  Objet de dévotion :
                  Edifice :
                  Autre :

                  À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                  Enquêteur :
                  • NONY-VUISCHARD Claude-Josèphe
                  Rédacteur :
                  • VINCENT-CASSY Mireille
                  Date de l'enquête :
                  2007
                  Date de rédaction de la fiche :
                  2010
                  Etat de l'enquête :
                  En cours
                  Pour citer cette ficheVINCENT-CASSY Mireille, « Saint-Barthélémy », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                  url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/376/saint-barthelemy, version du 04/12/2012, consulté le 13/12/2017