INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-de-Gironde

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-de-Gironde
Période d'activité :
? - ?
Commune :
Saint-Parthem
Département :
Aveyron

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Saint-Parthem
Hameau/Lieu-dit :
Château de Gironde
Diocèse :
Actuel: Rodez (? - ?)
Ancien: Rodez (? - ?)
Paroisse :
Actuelle: Saint-Parthem (? - ?)
Ancienne:

Site

Type de site :
Plateau
Altitude :
333 m

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Village
Type de proximités :
Château
Cours d'eau

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-de-Gironde (? - ?)
Compléments :
Attesté en 1737 (visite pastorale d'Yze de Saléon).

Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Chapelle de Gironde
Saints patrons :
  • Notre Dame (? - ?)

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Statue de la Madone
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Bois
Dimensions de l'objet :
50
Emplacement :
Sur le tabernacle du maître autel.
Datation de l'objet :
XIIIe siècle
Compléments :
La statue représente la Vierge mère tenant l'Enfant Jésus sur son genou gauche et, dans sa main droite, un globe symbolisant le monde.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
Miracles :
Un voyageur tombé dans le Lot avec sa monture, tenant un enfant dans les bras, s'en allait à la dérive porté par le courant. Il arriva à l'endroit où la chapelle surplombait le Lot. Il pria Marie et aussitôt le cheval sortit du Lot et escalada un rocher où il laissa une trace, disparue, dans la construction de la route. Depuis on trouve un fer de mulet sur la porte de la chapelle. En souvenir de ce prodige, on fit construire la croix du pater. Une domestique du château de Gironde, chargée par sa maîtresse de balayer la chapelle, se trouvant seule, succomba à la tentation de s'emparer d'un bijou qui ornait la statue de la madone. Elle fut punie dans l'instant de son larcin : lorsqu'elle voulut quitter le sanctuaire, une force invisible la paralysa et elle resta clouée au sol. À la Révolution, trois paroissiens d'Agres conçurent le projet de piller et d'incendier la chapelle de Gironde. Arrivés à mi-côte, ils furent arrêtés par une main invisible et contraints de renoncer au sacrilège qu'ils allaient commettre.
Type(s) de motivation :
  • Action de grâce
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Thérapie
  • Voeu
Jour(s) de fête :
  • Assomption
Type de fréquentation :
Régulier
Compléments sur les fréquentations :
Les fêtes avaient aussi lieu le 8 septembre.
Pratiques individuelles :
    Pratiques en présence du clergé :
    • Messe
    Ex voto :
      Confrérie(s) :
      • Confrérie de Notre-Dame de Gironde
        Il existe des mentions de l'existence de cette confrérie datant des XVIIe siècle et du XVIIIe siècle.
      Indulgence(s) :
      • Partielle (1652)
        Bulle portant concession de diverses indulgences: « in ecclesia beatae mariae de gironda, annexa parrochiae sancti saturnini d'Agres, ruthenensis dioecesis». Cette concession fut obtenue à la demande de Gaspard de Fezins, seigneur de Gironde.
      • Plénière (1744)
        Cette indulgence date du 4 août 1744. Benoît XIV donna un bref : « Pour favoriser la religion des fidèles et le salut des âmes par les trésors célestes de l'Église et l'abondance de la sainte charité, le pape accorde miséricordieusement dans le seigneur l'indulgence plénière et la rémission de leurs péchés à tous les fidèles contrits et confessés, fortifiés par la communion, qui visiteront la chapelle publique de Notre-Dame-de-Gironde, diocèse de Rodez, et prieront pour la concorde des princes chrétiens ».
      • Partielle (1888)
        Ces indulgences datent du 22 juin 1888 : - Indulgence de sept ans et sept quarantaines à gagner une fois par jour pour les fidèles qui, étant au moins contrits de coeur, réciteront dans le sanctuaire de Gironde un chapelet avec cinq pater et cinq ave. - Cent jours à gagner une fois par jour par les fidèles qui prieront dévotement devant les saintes reliques conservées dans la chapelle. - Indulgence plénière à l'Ascension, l'Assomption, la nativité de Marie et un jour choisi par les pèlerins, pourvu que vraiment contrits, s'étant confessés et ayant communié, ils visitent dévotement le sanctuaire et y récitent avec pitié quelques prières aux intentions du souverain pontife.
      Compléments sur le culte :
      Le jour de l'Assomption, des messes se disent toutes les heures de six heures à midi. Le 8 septembre, quatre messes sont organisées pour les fidèles.

      L'ÉDIFICE

      Description :
      Chapelle extérieure attenant au château de Gironde.
      Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
        Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

          HISTOIRE DU SANCTUAIRE

          Origines :
          Date de première mention : 1428
          Initiative de la fondation :
            Environnement institutionnel, politique et religieux :
            Lorsque le seigneur de Gironde fonde une chapellenie dans cet oratoire, il en ignore l'origine.
            Phases d'évolution :
            Au cours des siècles, l'humble chapelle ne pouvant contenir plus de dix personnes va être augmentée de chapelles latérales (1550-1650).
            Evénements marquants :
            • Découverte d'un corps saint (1649)
              C'est en 1649 qu'est découvert le reliquaire du voile de Marie. Après les troubles protestants, la tradition voulait que les reliques aient été cachées dans les murs de la chapelle. En 1649, on les découvrit dans un petit autel, où des abeilles venaient sans cesse se regrouper.
            Rayonnement(s) :
            • Local
              Le rayonnement de ce sanctuaire est interparoissial. Depuis trois cents ans, la paroisse d'Agnès fait son pèlerinage à la chapelle le jour de l'Ascension.

            RÉFÉRENCES

            Source(s) :
            • Archives (1844)
              Visites pastorales de Monseigneur Charles Bourret, Archives départementales de l'Aveyron : Série G.
            • Archives (1737)
              Visites pastorales d'Ize de Saléon, Archives départementales de l'Aveyron : Série G.
            • Archives (1668)
              Visites pastorales de Gabriel de Voyer de Paulmy, Archives départementales de l'Aveyron : Série G.
            • Brochure
              « Gironde en Rouergue», brochure de pèlerinage, Archives du diocèse de Rodez.
            Bibliographie :
            • Fuzier, L. (abbé), Culte et pèlerinages de la Sainte Vierge dans le Rouergue, tome 1, Rodez, 1894.
            Etude(s) universitaire(s) :

            PHOTOGRAPHIES LIÉES

            Objet de dévotion :
            Edifice :
            Autre :

            À PROPOS DE L'ENQUÊTE

            Enquêteur :
            • Costes Mathieu
            Rédacteur :
            • Costes Mathieu
            Date de l'enquête :
            2005
            Date de rédaction de la fiche :
            2005
            Etat de l'enquête :
            En cours
            Pour citer cette ficheCostes Mathieu, « Notre-Dame-de-Gironde », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
            url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/340/notre-dame-de-gironde, version du 26/11/2012, consulté le 20/10/2017