INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-de-Foncourrieu

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-de-Foncourrieu
Période d'activité :
? - ?
Commune :
Marcillac-Vallon
Département :
Aveyron

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Marcillac-Vallon
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Rodez (? - ?)
Ancien: Rodez (? - ?)
Paroisse :
Actuelle: Marcillac (? - ?)
Ancienne: Marcillac (? - ?)

Site

Type de site :
Coteau
Altitude :
323 m
Compléments :

La chapelle se trouve à un quart d'heure de la ville.


Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Lieu isolé
Type de proximités :
Prieuré

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-de-Foncourrieu (? - ?)
Compléments :
Attesté en 1741 (visite pastorale d'Yze de Saléon).
Foncourrieu tire son nom de la source située près du sanctuaire.
Type de lieu de culte :
Chapelle
Nom du lieu de culte :
Notre-Dame-de-Foncourrieu
Saints patrons :
  • Notre Dame (? - ?)

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Statue de la Vierge
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Bois
Dimensions de l'objet :
1,20
Emplacement :
Datation de l'objet :
Compléments :
Statue sciée et brûlée en partie à la Révolution, puis restaurée.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
« Le lieu était autrefois couvert de ronces, servant de repaire à des reptiles. Un soir, une noble dame qui passait se trouva tout à coup en face d'un dragon ou serpent ailé, qui s'avança sur elle et s'enroula autour de sa jambe [...]. Elle appela Marie à son secours. Aussitôt la Sainte Vierge apparut, abattit le monstre et lui écrasa la tête. La noble dame pleine de reconnaissance éleva, en ce lieu même, un oratoire à celle qui avait triomphé du serpent infernal » (Fuzier, L. (abbé), « Culte et Pèlerinage de la sainte vierge en Rouergue », t.I, Rodez, 1984, p. 145).
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Action de grâce
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Grâce particulière
  • Pluie
  • Sécheresse
  • Thérapie
Jour(s) de fête :
    Type de fréquentation :
    Régulier
    Compléments sur les fréquentations :
    Le premier samedi du mois de mai 1675, un voeu fut fait pour les fruits de la terre.
    Au XVIIIe siècle, cent soixante messes et vêpres furent fondées le dimanche ainsi que lors des fêtes de la Vierge et des Apôtres.
    Au XIXe siècle, un pèlerinage fut organisé le lundi de Pentecôte pour les enfants. Des processions eurent lieu le 16 juillet, lors de la fête de Notre-Dame du Mont Carmel, le jour de l'Assomption, le premier samedi de mai, le lundi de Pentecôte et lors de la fête des vignerons.
    Pratiques individuelles :
      Pratiques en présence du clergé :
      • Messe
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
          Indulgence(s) :
            Compléments sur le culte :
            Description de la procession du premier samedi de mai à la fin du XIXe siècle: « On part processionnellement de l'église paroissiale, à cinq heures du matin, au chant du veni creator, de l'ave maris stella [...]. On entre à la chapelle en chantant le regina caeli. Après la messe solennelle, on baise le reliquaire de Marie, et la procession repart au champ du sub tuum et des psaumes pénitentiaux» (Fuzier, L. (abbé), « Culte et pèlerinages de la Sainte Vierge en Rouergue», t.I, Rodez, 1894, p. 151). Le lundi de Pentecôte, le lieu accueille la fête des vignerons, la Saint-Bourrou (« bourgeon»), rite agraire dont l'objet est la bénédiction des bourgeons de la ville au retour du printemps.

            L'ÉDIFICE

            Description :
            Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
            • Autel en plein air
              Autel de l'enfant Jésus et autel de l'Annonciation.
            Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention : 1338
              Initiative de la fondation :
                Environnement institutionnel, politique et religieux :
                Phases d'évolution :
                Cette ancienne léproserie dépendante de Conques fut consacrée en 1389 puis rebâtie et restaurée au XIXe siècle.
                Evénements marquants :
                • Pillage (1793)
                  La Révolution a causé la perte d'une partie du mobilier. Le 28 fructidor de l'an XII, la chapelle fut rachetée par les fidèles.
                Rayonnement(s) :
                • Diocésain
                  Au XIXe siècle, des processions provenant des paroisses de Marcillac, Saint-Christophe, Valady, Nauviale, Combret, le Grandmas, Cadeyrac, Cougousse, Saint-Austremoine et Balsac furent avérées.

                RÉFÉRENCES

                Source(s) :
                • Archives (1741)
                  Visites pastorales d'Ize de Saléon, Archives départementales de l'Aveyron, Série G 118, f. 240.
                • Archives
                  « Al Cantou Marcillac », Archives départementales de l'Aveyron, p. 87-88.
                Bibliographie :
                • Delmas, J., «Histoire du canton de Marcillac », in Vivre en Rouergue, n°20, 1976.
                • Alran, H., Notre-Dame-de-Foncourrieu, 1901.
                • Fuzier, L. (abbé), Culte et pèlerinages de la Sainte Vierge dans le Rouergue, tome 1, Rodez, 1894.
                Etude(s) universitaire(s) :

                PHOTOGRAPHIES LIÉES

                Objet de dévotion :
                Edifice :
                Autre :

                À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                Enquêteur :
                • Costes Mathieu
                Rédacteur :
                • Costes Mathieu
                Date de l'enquête :
                2005
                Date de rédaction de la fiche :
                2005
                Etat de l'enquête :
                En cours
                Pour citer cette ficheCostes Mathieu, « Notre-Dame-de-Foncourrieu », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/333/notre-dame-de-foncourrieu, version du 23/11/2012, consulté le 20/10/2017