INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Sainte-Germaine

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Sainte-Germaine
Période d'activité :
? - 1900
Commune :
Bar-sur-Aube
Département :
Aube
Fontaine Sainte-Germaine

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Bar-sur-Aube
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Troyes (1801 - 2018)
Ancien: Langres (? - 1790)
Paroisse :
Actuelle: Bar-sur-Aube (1801 - 2018)
Ancienne: Saint-Maclou (XVe siècle - 1792)

Site

Type de site :
Coteau
Altitude :
200 m
Compléments :

La fontaine est implantée à flanc de coteau (sur les côtes d'Aube), au milieu d'une pente abrupte par laquelle on accédait à l'église Sainte-Germaine. Ce lieu est appelé communément le Mont-Sainte-Germaine, ou la Montagne-Sainte-Germaine, depuis le XIe siècle.


Paysage

Type de couvert végétal :
Forêt
Type de l'habitat :
Lieu isolé
Type de proximités :
Château
Cours d'eau
Prieuré
Compléments :

La Montagne Sainte-Germaine a trois versants abrupts, raides et escarpés, du côté de Fontaine les pentes se prolongent jusqu'à la rivière. Au milieu, une pointe descend jusqu'à la ville, où un chemin rocailleux a été pratiqué. Vers Proverville la pente se termine par un étroit vallon où coulent quelques ruisseaux. Le quatrième côté de la montagne est le plateau, accessible par les collines environnantes. Des ruines gallo-romaines ont été reconnues sur le plateau et au pied de la Montagne (en particulier du côté de Proverville) depuis le XVIIIe siècle. Le prieuré de Sainte-Germaine, attesté depuis la fin du XIe siècle et détruit à la fin du XVIIIe siècle, était implanté sur le plateau. Il dépendait de l'abbaye de Saint-Oyend (dans le Jura).


LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Sainte-Germaine (? - 1900)
Compléments :
L'origine du pèlerinage n'est pas connue. Il n'est attesté qu'à partir des années 1610-1620. La fontaine Sainte-Germaine a été fermée peu avant 1900.
Type de lieu de culte :
Fontaine
Nom du lieu de culte :
Sainte-Germaine
Saints patrons :
  • Germaine (? - 2018)
Compléments :
La fontaine est en partie conservée dans son état du XIXe siècle mais ne semble plus fréquentée.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Sainte Germaine
Nature de l'objet :
Indéterminée
Matériau de l'objet :
Pierre
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
Compléments :
La fontaine a été reconstruite en 1864 et dotée d'une statue de sainte Germaine avant d'être abandonnée vers 1900.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
La Passion de sainte Germaine ne semble pas antérieure au XIe siècle. Elle reproduit plusieurs topoï hagiographiques répandus. Cette vierge de Bar-sur-Aube est au service de l'Église : elle sert un prêtre établi dans la basilique qu'il a fondée en l'honneur de saint Étienne sur une des hauteurs surplombant Bar-sur-Aube. Elle lui lave les mains quotidiennement et lui apporte les ornements qu'il utilise pour célébrer la messe. Un jour l'armée des Vandales déferle sur Bar-sur-Aube, semant la terreur dans la ville et ses environs ; ils rencontrent Germaine en contrebas de la basilique, près de la fontaine où elle a l'habitude de venir puiser de l'eau. Elle refuse les avances du chef des barbares, qui lui promet maintes richesses ; il la fait alors décapiter, mais la jeune vierge prend sa tête dans ses mains et se dirige vers l'église Saint-Étienne. Elle rend son dernier soupir avant d'avoir pu atteindre le lieu de sépulture qu'elle a choisi ; le prêtre de la montagne vient recueillir son corps, accompagné de plusieurs fidèles, et l'inhume dans sa basilique un 19 janvier. De nombreux miracles s'accomplissent dès lors en ce lieu ; quant à la montagne qui a vu la vierge naître au ciel, elle prend le nom de Mont-Sainte-Germaine.
Miracles :
Ils sont mentionnés au plus tôt entre 1615 et 1630 par Agnus-Bénigne Sanrey, docteur en théologie né à Langres en 1589, prêtre à Bar-sur-Aube vers 1615, professeur de 1620 environ à 1630, dont le témoignage est cité vers 1656 par l'érudit langrois Jacques Vignier. Des personnes atteintes de fièvre se rendent à la fontaine de sainte Germaine, y prient et y font des voeux ; souvent alors, au milieu d'une supplique, ils s'endorment d'un profond sommeil, et fréquemment en sortent guéris. La fontaine constituait peut-être une étape dans les processions organisées par le clergé de Bar-sur-Aube.
Type(s) de motivation :
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Thérapie
  • Voeu
Jour(s) de fête :
    Type de fréquentation :
    Irrégulier
    Pratiques individuelles :
    • Prières
    • Incubation
    Pratiques en présence du clergé :
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
          Indulgence(s) :
            Compléments sur le culte :

            L'ÉDIFICE

            Description :
            Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
              Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :

                HISTOIRE DU SANCTUAIRE

                Origines :
                Date de première mention : XVIIe siècle
                Initiative de la fondation :
                  Environnement institutionnel, politique et religieux :
                  À la fin du XVe siècle, la paroisse Sainte-Germaine est unie au chapitre Saint-Maclou de Bar-sur-Aube.
                  Phases d'évolution :
                  La fontaine a été abandonnée et fermée vers 1900.
                  Evénements marquants :
                    Rayonnement(s) :

                      RÉFÉRENCES

                      Source(s) :
                      • Érudit local (XVIIe siècle)
                        Agnus-Bénigne Sanrey, docteur en théologie né à Langres en 1589, prêtre vers 1615, et professeur de 1620 environ à 1630, décrit le pèlerinage à la fontaine. Son témoignage est rapporté au milieu du XVIIe siècle par Jacques Vignier ; il est édité dans les Acta Sanctorum, oct., t. 1, p. 33.
                      Bibliographie :
                      • Blampignon, Émile-Antoine, Bar-sur-Aube, Paris, Picard, 1900, p. 308.
                      Etude(s) universitaire(s) :

                      PHOTOGRAPHIES LIÉES

                      Objet de dévotion :
                      • Fontaine Sainte-Germaine - Laurent Durnecker - 2004
                      Edifice :
                      Autre :

                      À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                      Enquêteur :
                      • DURNECKER Laurent
                      Rédacteur :
                      • DURNECKER Laurent
                      Date de l'enquête :
                      2005
                      Date de rédaction de la fiche :
                      2007
                      Etat de l'enquête :
                      En cours
                      Pour citer cette ficheDURNECKER Laurent, « Sainte-Germaine », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                      url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/317/sainte-germaine, version du 14/12/2012, consulté le 20/11/2018