INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Notre-Dame-de-Fayl-Billot

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Notre-Dame-de-Fayl-Billot
Période d'activité :
1657 - XVIIe siècle
Commune :
Fayl-Billot
Département :
Haute Marne

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Fayl-Billot
Hameau/Lieu-dit :
Fayl-Billot
Diocèse :
Actuel: Langres (Xe siècle - 2017)
Ancien:
Paroisse :
Actuelle: Nativité-de-Notre-Dame de Fayl-Billot (Xe siècle - 2017)
Ancienne:

Site

Type de site :
Vallée
Altitude :
330 m
Compléments :
Fayl-Billot est situé dans la vallée de l'Amance.

Paysage

Type de couvert végétal :
Espace cultivé
Type de l'habitat :
Bourg
Type de proximités :
Axe de circulation
Cours d'eau
Frontière
Compléments :
Fayl-Billot comptait environ 2000 habitants au milieu du XVIIe siècle ; au sud du bourg passe le ruisseau du Fayl. Bien que située dans la Champagne, ce bourg dépendait du gouvernement de Bourgogne et du bailliage de Dijon, et était chef-lieu d'un bailliage particulier.
Le village de Fayl-Billot est situé à proximité de la Franche-Comté, qui faisait encore partie des possessions des Habsbourg de Madrid à l'époque du pèlerinage.

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Notre-Dame-de-Fayl-Billot (1657 - XVIIe siècle)
Compléments :
Pèlerinage documenté par une série de 11 témoignages s'échelonnant du 2 mai au 5 septembre 1657.
Type de lieu de culte :
Eglise paroissiale
Nom du lieu de culte :
Nativité-de-Notre-Dame
Saints patrons :
  • Notre Dame (Xe siècle - 1860)
Compléments :
La date de fin du pèlerinage n'est pas connue précisément ; l'église a été détruite vers 1860.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Notre Dame
Nature de l'objet :
Statue
Matériau de l'objet :
Inconnu
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Sur un autel dans la nef.
Datation de l'objet :
Compléments :
L'autel, situé à gauche dans la nef, était adossé au pilier sur lequel s'appuyait la chaire.

LE CULTE

Statut du culte :
Toléré
Légendaire :
Miracles :
Le 15 sept. 1657, un maçon témoigne qu'ayant été mordu par un serpent, il aurait souffert pendant cinq semaines avant de se vouer à la Vierge. Trois jours après avoir prié devant la statue, il aurait obtenu guérison. La même année, un répit aurait été accordé par la Vierge à plusieurs enfants morts, pour lesquels on priait parfois dix ou onze heures d'affilée. Certaines fois, 80 à 100 personnes se rassemblaient dans l'église pour obtenir le « répit » de l'enfant.
Type(s) de motivation :
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Répit
  • Thérapie
Jour(s) de fête :
    Type de fréquentation :
    Irrégulier
    Pratiques individuelles :
    • Prières
    Pratiques en présence du clergé :
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
          Indulgence(s) :
            Compléments sur le culte :
            Une partie des baptêmes est effectuée par des paroissiens « car » le curé habite trop loin de l'église (à trois ou quatre cent pas) ; le baptême des enfants morts est accompli par François Chavance, cloutier du village, dans sept des onze cas de répit, ou par Nicolas Antoine, marchand présenté également comme curé dans les quatre autres cas, en présence du clergé.

            L'ÉDIFICE

            Description :
            Église détruite vers 1860, puis entièrement reconstruite.
            Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
              Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
              • Autel
                Il était implanté dans la nef, du côté gauche.

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention : 1657
              Initiative de la fondation :
                Environnement institutionnel, politique et religieux :
                La cure était à la collation de l'abbé de Montiéramey (diocèse de Troyes).
                Phases d'évolution :
                Evénements marquants :
                  Rayonnement(s) :
                  • Régional (1657 -> 1657)
                    On vient à Fayl-Billot depuis les localités alentours, mais aussi d'assez loin à la ronde : Mornay-sur-Vingeanne, Semmadon (en Haute-Saône, canton de Combeaufontaine), Lavernoy, Roujeux, Leffond, Betoncourt-les-Ménétriers (canton de Vitrey, Haute-Saône), Récourt-la-Côte, Pressigny (canton de Fayl-Billot), Hûmes, Cendrecourt (canton de Jussey, Haute-Saône), Belmont, Langres, Fouvent-le-Bas. Cendrecourt et Semmadon faisaient partie du diocèse de Besançon.

                  RÉFÉRENCES

                  Source(s) :
                  • Archives (1657)
                    Archives départementales de la Haute-Marne, Dépôt Gendrot, Fayl-Billot, étude II, minutes Demongeot, n°14 : procès-verbal (21 mai 1657).
                  Bibliographie :
                  • Didier, Jean-Charles, «Un sanctuaire à « répit » du diocèse de Langres. L'église de Fayl-Billot, Haute-Marne, d'après des actes notariés du XVIIe siècle », in Actes du 38e congrès de l'Association Bourguignonne des Sociétés Savantes, Langres, 1969, p. 3-21.
                  Etude(s) universitaire(s) :

                  PHOTOGRAPHIES LIÉES

                  Objet de dévotion :
                  Edifice :
                  Autre :

                  À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                  Enquêteur :
                  • DURNECKER Laurent
                  Rédacteur :
                  • DURNECKER Laurent
                  Date de l'enquête :
                  2005
                  Date de rédaction de la fiche :
                  2007
                  Etat de l'enquête :
                  En cours
                  Pour citer cette ficheDURNECKER Laurent, « Notre-Dame-de-Fayl-Billot », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                  url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/257/notre-dame-de-fayl-billot, version du 23/11/2012, consulté le 14/12/2017