INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Prix-Saint-Côt

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Prix-Saint-Côt
Période d'activité :
? - ?
Commune :
Saint-Bris-le-Vineux
Département :
Yonne
Saint-Bris : façade de l'église Saint-Pris-Saint-Cot

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Saint-Bris-le-Vineux
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Sens-Auxerre (1821 - 2017)
Ancien: Auxerre (? - 1790)
Paroisse :
Actuelle: Chitry-le-Fort (? - 2017)
Ancienne: Saint-Bris-le-Vineux (? - ?)

Site

Type de site :
Colline
Altitude :
165 m

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Bourg
Type de proximités :
Axe de circulation
Compléments :
L'église est située au coeur du bourg, près de la route antique Auxerre-Noyers-Alesia (D995).

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Prix-Saint-Côt (? - ?)
Type de lieu de culte :
Eglise paroissiale
Nom du lieu de culte :
Saint-Prix-Saint-Côt
Saints patrons :
  • Prix et Côt (Ve siècle - 2017)
Compléments :
Révélation à saint Didier, évêque d'Auxerre (VIIe s.) du lieu de sépulture de saint Côt, compagnon de saint Prix, martyrisé et inhumé là avec le chef de ce dernier, décapité en Puisaye.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Prix et Côt
Nature de l'objet :
Relique (= fragment)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Dans des reliquaires sur le maître-autel (saints Prix et Côt) et, pour saint Côt, dans un sarcophage mérovingien déposé dans une chapelle au sud du choeur.
Datation de l'objet :
Compléments :
Les reliquaires actuels (deux) sont des objets néogothiques de la seconde moitié du XIXe siècle. Le sarcophage dit de saint Côt est aujourd'hui vide.

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
- Martyre de saint Prix et de ses compagnons sous Aurélien dans les forêts de Puisaye où, fuyant la Séquanie, ils avaient trouvé refuge. - Révélation à saint Germain, évêque d'Auxerre (Ve siècle), du lieu du martyre de saint Prix et de ses compagnons (Saints-en-Puisaye). - Révélation à saint Didier, évêque d'Auxerre (VIIe s.) du lieu du martyre et de l'inhumation de saint Côt, compagnon de saint Prix, dont il avait sauvé et emmené le chef après sa décollation (Saint-Bris-le-Vineux).
Miracles :
Type(s) de motivation :
  • Piété
  • Voeu
Recours :
  • Pluie
  • Sécheresse
Jour(s) de fête :
    Type de fréquentation :
    Irrégulier
    Compléments sur les fréquentations :
    Type de motivation : voeu (XVIIe siècle), piété (XIXe - XXe siècle).
    Recours : pluie et sécheresse (XVIIe siècle).

    Fréquentation :
    Les années de grande sécheresse, au printemps et en été (XVIIe siècle).
    Le lundi de Pentecôte aux XIXe et XXe s. ; mais à cette date, aucune motivation météorologique n'est signalée en lien avec le pèlerinage.
    Pratiques individuelles :
      Pratiques en présence du clergé :
      • Processions
      Ex voto :
        Confrérie(s) :
          Indulgence(s) :
            Compléments sur le culte :
            Pratiques individuelles : pendant la procession, passage des fidèles sous les brancards portant les reliques (XIXe siècle). Pratiques en présence du clergé : processions dans le bourg (XIXe-XXe siècle). Rien dans le légendaire (très maigre) des saints Prix et Côt ne rattache ces saints à une quelconque spécialisation « météorologique » (pluie-sécheresse). La source n°1 (pèlerinage de 1641) mentionne une procession des bénédictins de Saint-Germain d'Auxerre à Saint-Bris (ainsi que trois autres, à Saint-Amatre d'Auxerre, Saint-Médard de Charbuy et Pontigny (pour saint Edme). La source n°2 (pèlerinages de 1654 et 1656) précise qu'en 1654 vont en procession à Saint-Bris d'abord les bénédictins de Saint-Germain d'Auxerre, et, la semaine suivante, le clergé et les fidèles de la paroisse Saint-Loup, qui jouxte l'abbaye ; ce jour, les reliques de Saint-Bris reviennent en procession à Saint-Germain où les accueillent les bénédictins. En 1656, il semble que seule la paroisse Saint-Loup aille à St-Bris. Cependant, la note (a) ajoutée par Challe et Quantin à l'édition des « Mémoires...» de Lebeuf indique une procession en 1630, avec tout le clergé d'Auxerre, chapitre cathédral en tête. La même source indique pour cette année là des désordres populaires dus aux agapes des pèlerins. De nos jours, les reliquaires sont encore portés en procession au cours de la fête patronale, mais dans l'église.

            L'ÉDIFICE

            Description :
            Vaste et riche édifice gothique. Nef du XIIIe siècle. Bas-côtés des XIIe et XIVe siècles. Choeur rebâti vers 1520. Chapelle du XVIe siècle.
            Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
              Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
              • Chapelle (XIIIe siècle)
                Située au sud du choeur. Présence du sarcophage contenant les reliques de saint Côt, ainsi que d'une épitaphe du XIe siècle mentionnant la présence des reliques des saints Prix et Côt.

              HISTOIRE DU SANCTUAIRE

              Origines :
              Date de première mention : 1630
              Initiative de la fondation :
              • Confrérie
              Environnement institutionnel, politique et religieux :
              Initiative de la fondation : Bénédicatins de Saint-Germain d'Auxerre (?). Siège (théorique) d'un des deux archiprêtrés du diocèse médiéval et d'Ancien Régime. Présence d'une commanderie du Temple. Seigneurie des Mello (dont l'un des fils devient évêque d'Auxerre au XIIIe siècle) du XIIe au XVe siècles. Érigée en marquisat au XVIIe siècle pour les successeurs, les Coligny.
              Phases d'évolution :
              Pèlerinage mentionné quatre fois au XVIIIe siècle. Nouvelle mention du pèlerinage en 1865. Les sources postérieures à 1945 ne parlent que de "culte public" le lundi de Pentecôte.
              Evénements marquants :
                Rayonnement(s) :
                • Local
                  XVIIe siècle : paroisse Saint-Loup et abbaye Saint-Germain d'Auxerre. XIXe siècle : fidèles venant de "25 km" (sic) à la ronde.

                RÉFÉRENCES

                Source(s) :
                • Archives (XVIIe siècle)
                  « Éphémérides auxerroises », 1608-1660 (années 1654 et 1656) (ms 284, Bibliothèque municipale d'Auxerre).
                • Acta sanctorum (XVIIe siècle)
                  Viole, Georges (dom), « Mémoires sur l'histoire du diocèse d'Auxerre », vol. 2 (ms 157, Bibliothèque municipale d'Auxerre).
                Bibliographie :
                • in Semaine religieuse de Sens-Auxerre, 10 juin 1865, Sens, 1865.
                • Lebeuf, Jean (chanoine), Mémoires concernant l'histoire civile et ecclésiastique d'Auxerre, Auxerre, Édition Challe-Quantin (1848-1855), 1743-1861, p. 225.
                Etude(s) universitaire(s) :

                PHOTOGRAPHIES LIÉES

                Objet de dévotion :
                • Les reliquaires des saints Prix et Cot posés sur les tréteaux - Patrice Wahlen - 2015
                • Le passage des fidèles sous les reliques (2009) - Patrice Wahlen - 2015
                • Le sarcophage dit de saint Cot (VI-VIIe s.) - Patrice Wahlen - 2015
                Edifice :
                • Saint-Bris : façade de l'église Saint-Pris-Saint-Cot - Patrice Wahlen - 2015
                Autre :

                À PROPOS DE L'ENQUÊTE

                Enquêteur :
                • Wahlen Patrice
                Rédacteur :
                • Wahlen Patrice
                Date de l'enquête :
                2004
                Date de rédaction de la fiche :
                2006
                Etat de l'enquête :
                En cours
                Pour citer cette ficheWahlen Patrice, « Saint-Prix-Saint-Côt », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
                url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/197/saint-prix-saint-cot, version du 06/08/2015, consulté le 22/10/2017