INVENTAIRE DES SANCTUAIRES ET LIEUX DE PÈLERINAGE CHRÉTIENS EN FRANCE

Retour à la liste des sanctuaires

Saint-Edme-de-Pontigny

IDENTITÉ

Nom du pèlerinage :
Saint-Edme-de-Pontigny
Période d'activité :
1240 - 2017
Commune :
Pontigny
Département :
Yonne
L'abbatiale vue du sud-ouest

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Commune :
Pontigny
Hameau/Lieu-dit :
Diocèse :
Actuel: Sens-Auxerre (1821 - 2017)
Ancien: Auxerre (? - 1790)
Paroisse :
Actuelle: Ligny-le-Châtel (? - 2017)
Ancienne: Pontigny (? - ?)

Site

Type de site :
Plaine
Altitude :
115 m

Paysage

Type de couvert végétal :
Type de l'habitat :
Village
Type de proximités :
Cours d'eau
Compléments :
L'abbaye est en bordure du village actuel auquel elle a donné naissance.
Près de la jonction des trois diocèses : Sens, Auxerre et Langres.
Proximité du Serein, affluent de l'Armançon, lui-même affluent de l'Yonne, et de la grande route Auxerre-Troyes (RN77).

LE SANCTUAIRE

Noms du sanctuaire / pèlerinage :
  • Saint-Edme-de-Pontigny (1240 - 2017)
Type de lieu de culte :
Abbatiale
Nom du lieu de culte :
Notre-Dame-et-Saint-Elme
Saints patrons :
  • Notre Dame (1114 - 2017)
Compléments :
Le patronage de Saint-Elme est ajouté ultérieurement.
Il s'agit d'une abbaye cistercienne.

L'OBJET DE DÉVOTION

Nom de l'objet :
Edme
Nature de l'objet :
Corps saint (= en entier)
Matériau de l'objet :
Vestige corporel
Dimensions de l'objet :
Emplacement :
Datation de l'objet :
Compléments :
Saint Edme (Edmund Rich / Edmond) était archevêque de Cantorbery.

On trouve également des tombeaux et des châsses successives.

Matériau :
- Tombeaux n°1 et 2 : pierre.
- Châsse n°1 (1255) : métaux précieux, pierres précieuses.
- Châsse n° 2 (XVIe) : bois.
- Châsse n° 3 (1708) : bois doré (contient la n°2).
- Châsse n° 3 (1749) et n° 4 (XIXe) : bois doré.

Datation :
- Tombeau pierre n° 1 : 1240.
- Tombeau pierre n° 2 : 1240.
- Châsse n°1 : 1255.
- Châsse n°2 : XVIe, placée dans châsse n°3 (en 1708 ?).
- Châsse n°4 : 1749.
- Châsse n°5 (actuelle) : 1825.

Emplacement :
- Tombeaux de pierre dans le sanctuaire.
- Châsses n° 2 et 3 : au sommet du maître-autel.
- Châsses n° 4 et 5 : entre les deux piliers d'axe du choeur, à la jonction entre le sanctuaire et le déambulatoire.

Informations complémentaires :
- Tombeau n°1 : simple sarcophage.
- Tombeau n° 2 : surélevé et avec ouvertures permettant de voir et toucher les reliques ; la tombe actuellement placée sous la grille nord du sanctuaire et faussement attribuée à Hugues de Mâcon , abbé de Pontigny puis évêque d'Auxerre, en constitue très certainement le vestige.
- emplacement de la châsse n° 1 : ?
- entre XIVe et XVIe s. : incertitudes sur les châsses successives.
- Châsse 1749 et actuelle : châsse soutenue par deux anges et placée sous un grand dais en drapé.
- Nb : dès environ 1250 : prélèvement d'un bras mis dans un reliquaire particulier en argent. Remplacé depuis la Révolution par un petit reliquaire en bois doré fin XVIIIe siècle – début XIXe siècle (état actuel).

LE CULTE

Statut du culte :
Autorisé
Légendaire :
- « Vita » première dès 1246 - « Vita » de Mathieu Paris XIIIe s. - « Vita » insérée dans le « Speculum historiale » de Vincent de Beauvais (vers 1253). - « Vie de sainct Edme », Pontigny XVIe s. (traduction française du texte de V. de Beauvais) . - « Abrégé de la vie de st Edmond... » du Père F.P. Charlet (fin XVIIe). - « La vie de s. Edme » d'Edme Chamillard, 1763.
Miracles :
Mention du vivant (à Ligny) (cf rouleau H-22, Sens). Mention post mortem dès 1240. « Recueil de miracles » rédigé vers 1240-1242 à Pontigny, et rouleau de déposition des miraculés et témoins de miracles, 1244 (Trésor cathédrale de Sens, H-22)
Type(s) de motivation :
  • Action de grâce
  • Voeu
Recours :
  • Délivrance
  • Pluie
  • Répit
  • Thérapie
Jour(s) de fête :
  • Lundi de Pentecôte
  • Dies Natalis
Type de fréquentation :
Régulier
Compléments sur les fréquentations :
Le Dies Natalis est le 16 novembre.

- Seule la thérapie est d'origine ; Pluie et répit n'apparaissent qu'au XVIIe siècle.
- 1349 : le roi Philippe VI se réfugie à Pontigny pendant la Peste Noire.
- La note (a) ajoutée par Challe et Quantin à l'édition des « Mémoires...» de Lebeuf indique une procession en 1630, avec tout le clergé d'Auxerre, chapitre cathédral en tête. La même source indique pour cette année là des désordres populaires dus aux agapes des pèlerins.
Pratiques individuelles :
  • Prières
  • Toucher
  • Incubation
  • Dons
Pratiques en présence du clergé :
  • Prières
  • Imposition de relique
  • Vinage
Ex voto :
  • Anatomique
    En cire. Don de rente par Henri III d'Angleterre pour quatre cierges permanents autour du tombeau (1251).
Confrérie(s) :
    Indulgence(s) :
    • Partielle 40 j. (1245)
      Indulgence épiscopale. Vaut pour le pèlerinage et les dons faits à l'abbaye.
    • Partielle 100 j. (1247)
      Indulgence papale valant pour le pèlerinage et les dons faits à l'abbaye. Cette indulgence correspond à la canonisation et à la première élévation du corps qui suivit cette année (le 9 juin).
    Compléments sur le culte :
    Autre pratique en présence du clergé : Introduction de la tête dans le tombeau par une ouverture. Dons de Louis XI pour sa santé ("son estomac") et le salut des siens. Le pèlerinage du Lundi de Pentecôte s'est maintenu jusqu'à la fin des années 1960 (aumôneries, catéchismes d'Auxerre et des localités voisines).

    L'ÉDIFICE

    Description :
    Abbatiale cistercienne XIIe-XIIIe siècles. Édifiée de 1137 à 1150 (roman). Choeur rebâti en 1185-1206 (gothique).
    Aménagement(s) extérieur(s) lié(s) au culte :
      Aménagement(s) intérieur(s) lié(s) au culte :
      • Mobilier (1749)
        Nouveau mobilier liturgique du choeur (maître-autel, châsse reliquaire de saint Edme). La châsse en bois dorée de 1749 est remplacée par la châsse actuelle en 1825. Un double escalier permettant aux fidèles d'accéder à la châsse par le déambulatoire est installé au XIXe siècle et démonté en 1957.

      HISTOIRE DU SANCTUAIRE

      Origines :
      Date de première mention : 1240
      Initiative de la fondation :
      • Abbé
      Environnement institutionnel, politique et religieux :
      Initiative de la fondation : abbé de Pontigny.
      Phases d'évolution :
      - XVIe siècle : relance. Nouvelle vie de saint Edme en français (première moitié du siècle). - XIXe siècle : relance par les Pères de Saint-Edme installés à Pontigny en 1843 ("Vie de saint Edme" du Père Massé, livrets de dévotion..., installation de l'escalier permettant d'accéder aux reliques...).
      Evénements marquants :
      • Translation (1247)
        9 juin 1247 : le roi Louis IX assiste à la première translation (du tombeau n°2 à une châsse provisoire).
      • Translation (1249)
        2 juin 1249 : Dépôt dans la châsse n°1, qui ne sera achevée qu'en 1255.
      • Acte exceptionnel de dévotion (1477)
        Pèlerinage de Louis XI à Pontigny (vient d'Auxerre) ; don d'une rente pour deux gros cierges à saint Edme (confirmation en 1479). Renonce à revenir en 1478 pour cause de peste dans l'auxerrois ; ordonne une procession au clergé (dont chapitre cathédral) et à la ville d'Auxerre qui le réalisent en 1479 (avec don de cierges). En 1480, le roi annonce son intention de venir à Pontigny prier saint Edme ; est-il venu ?
      • Acte exceptionnel de dévotion (1482)
        14 avril 1482 : le roi Louis XI donne des vignes à l'abbaye par dévotion à saint Edme. Le roi indique être venu "plusieurs fois" en pèlerinage à Pontigny.
      • Pillage (1568)
        Sac de l'abbaye par les huguenots. Le corps de saint Edme est mis à l'abri par les moines et sauvé de la destruction.
      • Acte exceptionnel de dévotion (1622)
        L'abbaye de Citeaux demande des reliques de saint Elme.
      • Translation (1687)
        Date incertaine : 1687 ? 1708 ? Installation des châsses n°2 et n°3 au-dessus du maître-autel.
      • Translation (1749)
        Installation de la châsse n°4 à l'emplacement actuel, entre les deux piliers d'axe du sanctuaire.
      • Acte exceptionnel de dévotion (1790)
        Les paroissiens de Pontigny s'opposent au départ des reliques à Ligny-le-Châtel après la suppression de l'abbaye (protestation du Conseil municipal de Saint-Florentin qui leur donne raison).
      • Acte exceptionnel de dévotion (1947)
        Rédaction par Henri Brochet d'une pièce de théâtre "Le mystère de saint Edme l'exilé" pour les fêtes du 700e anniversaire de la canonisation.
      Rayonnement(s) :
      • Régional
        Pèlerins locaux, mais aussi quelques pèlerins étrangers, en particulier Anglais.
      • Diocésain (1801 -> 2017)
        Le rayonnement décroît. Il devient régional, diocésain puis local.

      RÉFÉRENCES

      Source(s) :
      • Livrets de dévotion (1899)
        Recueil de « Cantiques choisis et mis en ordre par les Pères missionnaires de Pontigny » pour le pèlerinage.
      • Livrets de dévotion (1874)
        Massé, (père), « Vie de saint Edme », Société des Pères de Saint-Edme de Pontigny. Ouvrage populaire pour la relance du culte.
      • Livrets de dévotion (XVIIe siècle)
        « Vie de saint Edme », imprimée à Troyes à la fin du XVIIe siècle et plusieurs fois rééditée.
      • Images (XVIIe siècle)
        GPY 90, Bibliothèque municipale d'Auxerre. Gravure représentant saint Edme ressuscitant un enfant.
      • Archives (1275)
        Date : 1275 env. Recueil de miracles, rédigé à Pontigny.
      Bibliographie :
      • Peyrafort-Huin, Monique, La bibliothèque médiévale de l'abbaye de Pontigny (XIIe-XIXe siècles), Paris, CNRS, 2001.
      • Benoît, Jean-Luc, «Autour des tombeaux de saint Edme à Pontigny au milieu du XIIIe siècle », in Bulletin de la Société des Sciences historiques et naturelles de l'Yonne, Auxerre, 2001, p. 33-70.
      • Benoît, Jean-Luc, «Saint-Edme de Pontigny », in Les Amis de Pontigny, n°5, 1996.
      • Lebeuf, Jean (chanoine), Mémoires concernant l'histoire civile et ecclésiastique d'Auxerre, tome III, Auxerre, Édition Challe-Quantin (1848-1855), 1743-1861, p. 359-360.
      • Lebeuf, Jean (chanoine), Mémoires concernant l'histoire civile et ecclésiastique d'Auxerre, tome II, Auxerre, Édition Challe-Quantin (1848-1855), 1743-1861, p. 225.
      Etude(s) universitaire(s) :

      PHOTOGRAPHIES LIÉES

      Objet de dévotion :
      • Sanctuaire de l'abbatiale : le grand reliquaire de saint Edme. - Patrice Wahlen - 2015
      Edifice :
      • L'abbatiale vue du sud-ouest - Patrice Wahlen - 2015
      • L'abbatiale vue du sud - Patrice Wahlen - 2015
      Autre :

      À PROPOS DE L'ENQUÊTE

      Enquêteur :
      • Wahlen Patrice
      Rédacteur :
      • Wahlen Patrice
      Date de l'enquête :
      2006
      Date de rédaction de la fiche :
      2006
      Etat de l'enquête :
      Complète
      Pour citer cette ficheWahlen Patrice, « Saint-Edme-de-Pontigny », Inventaire des sanctuaires et lieux de pèlerinage chrétiens en France
      url : http://sanctuaires.aibl.fr/fiche/188/saint-edme-de-pontigny, version du 06/08/2015, consulté le 20/10/2017